Décès de Paul Fromonteil - L'une des grandes figures du Parti Communiste disparaît

Figure emblématique de la gauche châtelleraudaise pendant plus d’un demi-siècle et mémoire du PCF, Paul Fromonteil est décédé ce mercredi 8 juillet. Il avait 89 ans.

Paul Fromonteil en 2018 sur le plateau de Dimanche en Politique.
Paul Fromonteil en 2018 sur le plateau de Dimanche en Politique. © France 3 Poitou-Charentes
Quand, dans la même phrase, vous entendiez le mot « communiste » et « Vienne », vous pouviez être certain qu’il ne pouvait s’agir que de Paul Fromonteil. Rarement, en effet, une personnalité politique n’aura à ce point personnifié un parti politique et un territoire. Une sorte de consécration populaire pour celui qui aura passé près de 60 ans à militer au sein du Parti Communiste Français. Lycéen à Tours pendant la seconde guerre mondiale, il s’inscrit au PCF en 1947, en réaction au renvoi des quatre ministres communistes du gouvernement Ramadier. En 1950, avec la complicité des cheminots tourangeaux, et afin d’empêcher l’acheminement du matériel de guerre et des soldats pour la guerre d’Indochine, Paul Fromonteil renverse à plusieurs reprises des chenillettes sur les rails. En février, Il est arrêté et condamné à quinze jours de prison et à une interdiction de séjour dans la ville. C’est ainsi qu’à 19 ans, le jeune communiste débarque dans la Vienne.

Installé comme professeur d’Histoire-Géographie, il devient en 1966 premier secrétaire de la fédération communiste de la Vienne. Il sera également membre du comité central pendant 20 ans (de 1970 à 1990), secrétaire de Georges Marchais entre 1976 et 1979.

Conseiller régional de 1983 à 2010 et vice-président de la Région Poitou-Charentes sous Ségolène Royal, Paul Fromonteil avait pour fief le châtelleraudais. En 1968, alors secrétaire départemental du PCF, il tente de faire le lien entre les ouvriers de Châtellerault et  les étudiants de Poitiers, ce qu’il nous racontait en 2018 dans un numéro de Dimanche en Politique spécial Mai 68, sa dernière apparition télévisée.

Passionné de Victor Hugo, il disait que la lecture permettait « de comprendre la complexité du monde, des hommes, et, par conséquent, de grandir soi-même ».

L’annonce de sa mort a provoqué de nombreuses réactions dans la classe politique, à droite comme à gauche.  Auteur de ses mémoires en 2015, Paul Fromonteil, décoré de la légion d'honneur la même année, a également fait don de ses archives  aux historiens. Des archives locales, mais aussi départementales, régionales et nationales. Des documents qui vont permettre de mieux connaître une partie de l'histoire du Parti Communiste Français. Paul Fromonteil en aura été l'un des principaux artisans.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti communiste histoire culture hommage société