Un nouvel incendie touche une exploitation agricole du nord de la Vienne

À Aulnay, dans le nord de la Vienne, un incendie s'est déclaré dans un hangar d'une exploitation agricole. Même si rien ne permet de l'affirmer, c'est la piste criminelle qui est privilégiée. Depuis fin août, les incendies de la sorte se multiplient dans le nord de la Vienne.

Le feu a touché un hangar d’une exploitation agricole d’Aulnay dans le nord de la Vienne. Avec lui, 400 tonnes de paille sont parties en fumée dans la nuit du 22 au 23 octobre 2021. Pour Jacky Guignard, maire d’Aulnay et ancien chef de l’exploitation agricole, pas de doute : l’incendie est criminel. "Le feu était allumé sur toute la longueur du hangar, c’est forcément volontaire", appuie-t-il.

Au niveau de l’exploitation, seul le hangar ouvert est impactée. La paille d’orge broyée qui y était entreposée, parmi les plus chères du marché, appartenait à un négociant en paille, Jacky Pradoux, selon la Nouvelle République. "C’est un moindre mal, ça ne m’empêche pas de travailler", relativise Julien Guignard repreneur de l’exploitation après le départ en retraite de son père. L’agriculteur reste touché tandis que le feu continue de consumer la paille.

Dans la petite commune d’Aulnay, 98 habitants, c’est la stupeur. "On est choqué, s’exclame le maire, Jacky Guignard. Même si je suis à la retraite maintenant, j’ai travaillé dans l’exploitation depuis 1974 et je n’ai jamais vu aucun incendie." Il assure que rien ne pourrait lui permettre de penser à un règlement de comptes au sein de la commune.

Des incendies en série

Une plainte a été déposée et une enquête est en cours mais, pour le moment, si la thèse criminelle est bien privilégiée, il n’y a pas vraiment de piste. Sur l’exploitation, on ne peut s’empêcher de penser aux incendies en série qui touchent les agriculteurs du nord de la Vienne. "Cela fait plusieurs semaines que ça tourne dans le secteur. Ce n’est pas le premier incendie et sûrement pas le dernier", s’avance Julien Guignard, persuadé qu’un pyromane s’amuse à incendier des exploitations agricoles.

Depuis le 29 août 2021 et la destruction par les flammes d’un pailler géant à Craon dans la Vienne, les incendies se succèdent. Le 13 octobre, c’est à Chalais que 4 500 tonnes de fourrage ont été brûlés, avant qu’un autre incendie, plus au nord du département, à Pouançay le 15 octobre se déclare en plein milieu d’un champ. Encore deux jours plus tard, c’est une exploitation de la commune de Plaine-et-Vallées (Deux-Sèvres), à la limite de la Vienne qui a été victime d’un incendie ravageant un bâtiment agricole. Des événements successifs qui amènent à penser qu’un pyromane sévit sur le territoire.

Un jour avant l’incendie d’Aulnay, c’est à Saint-Gervais-les-Trois-Clochers qu’un élevage de 800 poussins a été décimé par les flammes, mais cette fois-ci la gendarmerie s’est prononcé sur une piste accidentelle. Il convient de rappeler que, pour l’heure, rien ne permet d’affirmer un lien formel entre ces événements, la gendarmerie de Châtellerault, en charge de l’enquête ne souhaite pas faire aucune communication. Du côté des agriculteurs du nord de la Vienne et des Deux-Sèvres, la méfiance est de rigueur.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers agriculture économie