Cet article date de plus de 4 ans

Irrigation : niveau d’alerte d’été franchi sur le bassin de la Sèvre Niortaise

Conséquence de la chaleur, le niveau piézométrique (mesure de la pression des eaux souterraines) aux stations de Pamproux et de Saint Coutant et à la station hydrométrique de Pont de Ricou, ont dépassé les seuils d’alerte d’été.
© Maxppp
Les relevés sont incontestables et obligent les pouvoirs publics à passer le bassin de la Sèvre Niortaise amont en alerte à compter de ce mardi 19 juillet. Sur ce bassin, le franchissement du premier seuil estival entraîne la mise en place de mesures d’autogestion prévues dans le protocole d’anticipation de crise. Ce protocole est mis en place par l’Établissement Public du Marais Poitevin (EPMP).

Les irrigants sont censés prendre en compte cette alerte et moins pomper d'eau dans la nappe phréatique alors que les particuliers ne sont nullement concernés par cette mesure.

Notez encore que les seuils d’alerte renforcée sont susceptibles d’être franchis sur ce bassin si les conditions météorologiques actuelles se poursuivent. Et pour tout savoir de la campagne d'irrigation de l'été 2016, les renseignement sont à consulter ICI.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo agriculture économie