• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le Montmorillonnais Simon Pagenaud décroche une victoire historique à Indianapolis

Simon Pagenaud explose de joie après sa victoire à Indianapolis le 26 mai 2019 / © Tannnen Maury - MaxPPP
Simon Pagenaud explose de joie après sa victoire à Indianapolis le 26 mai 2019 / © Tannnen Maury - MaxPPP

Le pilote de Montmorillon a réalisé un exploit dans la nuit de dimanche à lundi aux États-Unis. Il a remporté les 500 miles d'Indianapolis, une course mythique. C'est la première victoire française depuis 99 ans !

Par Sophie Goux et Freddy Vetault

Le dernier pilote français à s'être imposé sur les 500 miles d'Indianapolis, c'était Gaston Chevrolet et c'était en 1920 ! Simon Pagenaud signe donc un exploit historique en remportant cette course mythique.
Le champion d'Indy-car 2016, vainqueur du Grand Prix automobile d'Indianapolis cette saison a devancé tous ses concurrents, il a mené presque de bout en bout et a laissé exploser sa joie à l'arrivée.

C’est un rêve devenu réalité ! Je ne pensais pas y arriver mais j’ai certainement tout fait pour. Simon Pagenaud vainqueur des 500 miles.
- Simon Pagenaud

Sur son compte Twitter aussi, il a partagé son bonheur.


Simon Pagenaud né en 1984, est originaire de Montmorillon (Vienne), il est le fils de Christian Pagenaud ancien pilote qui gère pendant 20 ans l’exploitation du circuit du Val de Vienne au Vigeant.

Les portes de la Formule 1 se ferment

Le jeune Simon vient naturellement à la compétition en karting, avant de remporter le volant Elf en 2000 qui lui ouvre les portes de la Formule Campus au Mans.
Il termine deuxième de ce championnat de monoplace et poursuit sa carrière en Formule Renault championnat de France Eurocup. Un championnat d’Europe qu’il achève à la deuxième place en 2004 avant d’avoir un coup d’arrêt dans sa progression linéaire en 2005.

Sa saison de World Série by Renault, est difficile, il ne se classe que 16e et perd ses chances de piloter en Formule 1. Cet épisode marquera la fin de l'époque française.

Le pari américain

Simon Pagenaud est à un tournant de sa carrière, il prend un gros risque en partant aux Etats-Unis mais il marque les esprits dès sa première saison en remportant le championnat de champcar atlantic et la prime de deux millions d’euros qui l’accompagne. Ce succès lui ouvre les portes du champcar, une compétition phare outre-atlantique. Il termine 8e de sa première saison. Malheureusement, son écurie ne peut pas poursuivre l’aventure.

Le Montmorillonais change alors de baquet, fin des monoplaces et des courses de vitesse, il passe quatre ans en endurance. Pagenaud remporte le titre American Le Mans Séries (ALMS) en 2010 et termine 2e des 24 heures du Mans en 2011. Il retrouve sa discipline de prédilection en 2012 dans le championnat indycar.

Revoir la course des 24h du Mans de Simon Pagenaud - Juin 2011


Sacré chapion d'Indy-car en 2016, il est également vice-champion 2017, mais sa saison 2018 a été plutôt ratée, il n'a terminé que sixième.

Cette victoire à Indianapolis lui permet de prendre la première place du classement avec un point d'avance sur le deuxième. Il est le quatrième Français à gagner cette course, le premier était Jules Goux en 1913, puis l'année suivante, René Thomas et en 1920 Gaston Chevrolet.

Les images de la course à Indianapolis commentées par Freddy Vetault.
Retour sur la victoire de Simon Pagenaud aux 500 miles d'Indianapolis
Freddy Vetault

Sur le même sujet

Boulevard des Airs : c'est beaucoup de plaisir

Les + Lus