Arnaques. Attention aux reventes en ligne de billets des festivals annulés

Une fois n'est pas coutume, on nous signale de nombreuses arnaques en ligne concernant la vente ou revente de billets pour des festivals qui ont été annulés ou reportés à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

© Xavier De Torres
Sur certains post trouvé sur les réseaux sociaux, on découvre des propositions d'achat de billets d'entrée pour des concerts et festivals… qui ont été annulés.

La méthode est simple, et un internaute peu averti pourrait tomber dans le panneau. Certains petits malins proposent donc des places de concerts qu'ils auraient à revendre "à un bon prix". En donnant vos coordonnées (nom, prénom, adresse mail) et vos coordonnées bancaires (compte PayPal…) ces arnaqueurs vous prendront votre argent, sans jamais vous envoyer quoi que ce soit, évidement.

Certains ne se gênent donc pas de vous proposer des places de concert qui sont tout bonnement annulés. C'est ce qui est arrivé sur la page Facebook du festival "Au fil du Son" de Civray où plusieurs personnes (profils prétextes) prétendaient revendre des places pour le festival (voir capture ci-dessous). Sachant que, dès l'annonce de l'annulation de l'événement, les organisateurs ont laissé le choix aux futurs festivaliers (qui avaient à l'origine) achetés leurs billets sur des plates-formes légales), soit de se faire rembourser, soit de faire un don du prix de leur billet en soutien à l'association organisatrice.
Capture de la page Facebook du festival "Au fil du son" - Civray
Capture de la page Facebook du festival "Au fil du son" - Civray © Facebook - Au fil du son - Civray
Quoi qu'il en soit, les 35.000 spectateurs habituels devront attendre le dernier week-end de juillet 2021 pour, peut-être, voir sur scène certains artistes qui étaient programmés cette année. Et là, la méthode la plus sûre sera d'acheter votre billet sur une plate-forme légale.

Voici quelques indications qui peuvent vous aider à éviter de se faire arnaquer sur le web

Dans cet exemple de post (ci-dessous), on voit déjà que le texte d'origine est en anglais. Ensuite, nous vous encourageons à voir le profil complet de l'internaute qui propose ces places est un peu "maigre" (pas de détail sur le profil, très peu de photos et publications suspectes de vraie-fausses photos.
Capture de la page Facebook du festival "Au fil du son" - Civray
Capture de la page Facebook du festival "Au fil du son" - Civray © Facebook - Au fil du son - Civray
D'autre part, sachez que la loi du 12 mars 2012 a instauré une sanction visant à lutter contre le marché parallèle de revente de billets. Ce texte sanctionne d'une lourde amende "le fait de vendre, d'offrir à la vente ou d'exposer en vue de la vente ou de la cession ou de fournir les moyens en vue de la vente ou de la cession des titres d'accès à une manifestation sportive, culturelle ou commerciale ou à un spectacle vivant, de manière habituelle et sans l'autorisation du producteur, de l'organisateur ou du propriétaire des droits d'exploitation de cette manifestation ou de ce spectacle."

A retenir tout de même que :Le montant de l'amende encourue est fixé à 15.000 euros. Il sera doublé (30.000 euros) en cas de récidive.

Un guide créé par le Prodiss (syndicat rassemblant trois cent cinquante producteurs de spectacles en France), concernant l'achat et la revente de billets est disponible. Ce kit pédagogique est à destination du grand public comme des professionnels du secteur. Son objectif est de lutter contre la « spéculation sur des places de spectacles revendues à des prix exorbitants (au-delà de leur vraie valeur), billets contrefaits, duplicatas du même billet revendus plusieurs fois ».

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gare aux arnaques consommation économie festival événements sorties et loisirs concerts culture musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter