• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le collège Camille Guérin rend hommage au Poilu poitevin Ferdinand Clovis Pin

Le portrait du Poilu Ferdinand Clovis Pin trône désormais devant le collège renommé en son souvenir. / © F3 Poitou-Charentes
Le portrait du Poilu Ferdinand Clovis Pin trône désormais devant le collège renommé en son souvenir. / © F3 Poitou-Charentes

Désormais renommé collège Ferdinand Clovis Pin, en l'honneur du Poilou poitevin, le collège Camille Guérin lui a rendu hommage avec ses élèves vendredi 9 novembre après avoir effectué un long travail d'enquête sur sa vie. 

Par Thibault Marotte

Le collège Camille Gérin, désormais Ferdinand Clovis Pin, est lié à ce Poilu poitevin mort le 17 septembre 1918 en Picardie durant la Première Guerre mondiale.

Les 500 élèves de l'école lui rendaient hommage vendredi 9 novembre dans une cérémonie préparée depuis de longs mois. 
 

Un travail de longue haleine 

Pendant quatre ans, ils ont étudié la vie de cet homme que rien ne destinait à un tel hommage. "Ils ont rencontré les descendants de Ferdinand Clovis Pin. Il s'est créé une histoire avec cet homme ordinaire de la Vienne", explique Françoise Boisseau, principale du collège Ferdinand Clovis Pin.

Les collégiens ont entamé en 2014 un long travail de recherche et d'analyse des lettres et de nombreux documents du soldat avec l'aide d'un professeur passionné. 
 

Un enseignement riche 


Les recherches effectuées par les élèves ont tout du meilleur cours et l'aspect ludique de l'exercice peut donner des idées à d'autres enseignants. "Clovis Pin qui n'est pas encore parti sur le front, écrit à son épouse et il lui dit : la situation des troupes et leur position sont excellentes à la frontière. Nous sommes le 27 août. Cinq jours avant, 27 000 morts ont été comptabilisés dans l'armée française, le jour le plus sanglant de l'histoire de France. C'est intéressant de voir qu'à l'époque, du fait de la censure, les soldats n'étaient pas au courant de ces événements. Et pour nos élèves, c'est riche d'enseignement", raconte avec émotion Christophe Touron, professeur d'histoire-géographie. 

Une exposition a été réalisée par les collégiens, retraçant l'histoire d'un Poilu presque anonyme et qui n'a pas fait d'exploits mais dont la mémoire perdure aujourd'hui grâce au Collège Ferdinand Clovis Pin. 
 
Le collège Camille Guérin rend hommage au Poilu poitevin Ferdinand Clovis Pin
Reportage : Marie Bail, Damien Lefauconnier et Josiane Etienne Intervenants : Françoise Boisseau (Principale du collège Ferdinand Clovis Pin), Christophe Touron (Professeur d'histoire-géographie)

Sur le même sujet

Le "cimetière des fous" de Cadillac, un lieu pour honorer la mémoire des Poilus traumatisés par la guerre.

Les + Lus