Coronavirus. Le département de la Vienne prend des mesures face à la crise sanitaire

Au 5e jour de confinement, Bruno Belin, président du département de la Vienne a annoncé plusieurs mesures. Il promet notamment la prise en charge des factures de cantine avec les collèges du territoire.

Bruno Belin, président du département de la Vienne, depuis sa pharmacie de Monts-sur-Guesnes (Vienne)
Bruno Belin, président du département de la Vienne, depuis sa pharmacie de Monts-sur-Guesnes (Vienne) © Capture écran Youtube
C'est depuis sa pharmacie, à Monts-sur-Guesnes, que le président du département de la Vienne, également pharmacien, a annoncé une série de mesures sur le territoire."Le défi est immense" a-t-il lancé dans une vidéo publiée samedi 27 mars sur la chaîne YouTube de la collectivité territoriale.
 
Déclaration de B. Belin, président du département de la Vienne, le 21 mars 2020 ©Département de la Vienne
 

Maintien des aides aux associations

Cette mesure devrait rassurer les associations organisatrices d’événement, toutes impactées par le coronavirus. "Que les événements aient eu lieu ou non, les aides départementales aux associations sont maintenues", affirme Bruno Belin.
 

Don du stock de nourriture aux associations caritatives

Le conseil départemental a demandé aux collèges de donner toutes leurs denrées en surplus aux associations caritatives. Une aide précieuse pour les épiceries sociales.
 

Prise en charge des factures de cantines

Toutes les factures de cantines du mois de mars et avril vont être prises en charge avec le collège. Si la crise sanitaire devait s’inscrire dans la durée, les factures du mois de mai et juin pourraient être aussi concernées.
 

Le RSA maintenu

Le revenu de solidarité active est bien maintenu par le département. Bruno Belin a tenu à permettre aux bénéficiaires de rentrer en contact avec les employeurs qui recherchent des saisonniers.
Les allocations départementales sont aussi maintenues.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique coronavirus/covid-19 santé société