Des chercheurs de Poitiers découvrent comment réparer des lésions cérébrales

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Rondonnier

C'est une première mondiale. L'équipe du laboratoire de neurosciences de l'Inserm à Poitiers vient de découvrir une solution pour réparer un cerveau endommagé. Encore expérimentale, cette avancée redonne beaucoup d'espoirs notamment pour soigner la maladie de Parkinson.

Le cortex cérébral est une des structures les plus complexes de notre cerveau. Alors savoir qu'il sera possible de le réparer quand il a subi des lésions est une incroyable avancée que vient de réaliser l'équipe d'Afsaneh Gaillard de l'Inserm de Poitiers.

Nous avons découvert comment réparer chez une souris une zone du cerveau responsable de la vue. Elle avait des lésions sévères. Nous avons implanté des cellules neuronales crées artificiellement. Au bout d'un an les résultats sont très encourageants. "
 

 

Ces expériences d'ingénierie cellulaires sont une première mondiale.

Elles permettent de générer des cellules nerveuses de façon contrôlée et illimitée et de les transplanter.
Bien sûr, il faudra des années pour aboutir à une application thérapeutique chez l'Homme. Et des centaines de milliers d'euros d'investissement. Mais cette découverte ouvre la porte de l'espoir : celle du traitement de la maladie de Parkinson notamment mais aussi des traumatismes cérébraux. 

Reportage de Vincent Raynal et Julien Delage

durée de la vidéo: 01 min 42
Des chercheurs de Poitiers découvrent comment réparer des lésions cérébrales