Une dictée était organisée au centre social de la Blaiserie à Poitiers

Une dictée était organisée au centre social de la Blaiserie à Poitiers ce dimanche. Jeunes et moins jeunes du quartier de Bel Air sont venus tester leur orthographe.
Jeunes et moins jeunes ont testé leur orthographe
Jeunes et moins jeunes ont testé leur orthographe © Florent Loiseau, France télévisions
L'initiative a eu du succès, à tel point qu'il a fallu rajouter des tables et des chaises. Une dictée était organisée par des bénévoles au Centre social de la Blaiserie à Poitiers. Et les "écoliers" d'un jour avaient tous les âges. Des jeunes, peu passionnés par les règles d'orthographe, mais déterminés à faire le moins de fautes possible cependant.
 Rafael lui, n'a pas semblé emballé, et quand on lui demande comment était la dictée, la réponse fuse :

Nulle !


Zeid lui non plus n'aime pas trop les dictées à l'école, et pas forcément pour les raisons qu'on imagine :

Écrire, ça fait mal au bras.
Zeid 

 
Une dictée au centre social de la Blaiserie à Poitiers
Une dictée au centre social de la Blaiserie à Poitiers © Florent Loiseau, France Télévisions

Pour les plus âgés, c'était un retour en arrière, un souvenir des années d'école :

Dans les années 60/70 on en faisait souvent, tous les jours. On faisait du calcul mental et des dictées.
Une participante.

Et ce n'est pas forcément parce qu'on est plus vieux qu'on écrit mieux :

Je m'aperçois qu'il faut continuer à lire, parce que j'ai des petites hésitations.
Une participante.


Reportage de Florent Loiseau, Stéphane Hamon et Simon Lamare :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite loisirs sorties et loisirs