Dimanche en politique : le député Olivier Falorni fustige la volonté du gouvernement de prolonger le pass sanitaire

Le député de Charente-Maritime Olivier Falorni (Libertés et territoires) sera l’invité de Jérôme Vilain, ce dimanche, à 11h30, dans Dimanche en politique. Il sera question de la volonté du gouvernement de prolonger le pass sanitaire, de la loi sur la fin de vie ou encore de maltraitance animale.

Dans Dimanche en politique, ce dimanche à 11h30, Jérôme Vilain reçoit cette semaine le député de Charente-Maritime, Olivier Falorni (Libertés et territoires). 

Avec lui, Jérôme Vilain abordera les questions d'actualité : l'inflation du coût de matières premières telles que l’essence, le gaz ou l’électricité. Sur ces questions, Olivier Falorni aurait préféré que le gouvernement baisse les taxes plutôt que d'accorder un chèque de 100€ pour chaque personne gagnant moins de 2.000€ net.

Le député revient également sur la volonté du gouvernement de prolonger le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022. "Le gouvernement s’arroge le droit de faire ce qu’il lui plait jusqu’au 31 juillet", fustige-t-il.

Olivier Falorni revient aussi sur un sujet qui lui tient à coeur : sa bataille législative sur la fin de vie. Un combat qu’il mène depuis plusieurs années et qui se gagnera, affirme-t-il, lors du prochain quinquennat. À ce sujet, l'ancien maire de Poitiers, Alain Claeys, co-auteur d'une loi sur la fin de vie avec le député Jean Léoneti, apportera son éclairage sur cette question.

L'intégralité de l'intervention d'Alain Claeys sur notre antenne est à retrouver ici :

Présidentielle

Également parmi les combats du député de Charente-Maritime, celui sur la maltraitance animale. Malgré l’accord sur le texte de loi trouvé ce jeudi par les députés, Olivier Falorni estime qu’il ne va pas assez loin et qu’il ne concerne pas les animaux d’élevage.

Enfin, à six mois de l’élection présidentielle, Olivier Falorni ne trouve aucun candidat de gauche pour lequel il serait susceptible de voter en avril prochain. Quant aux législatives, il confirme sa candidature pour un troisième mandat de député, avec l’aide du PRG 17 que ses détracteurs accusent d’avoir mis à sa botte en plaçant son ami Frédéric Milhiet à la présidence de la fédération départementale.

Dimanche en politique, c’est ce dimanche à 11h30 sur France 3 Poitou-Charentes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique élections législatives élections élection présidentielle emmanuel macron