Le Futuroscope, seul parc en France à présenter le label AFNOR "Mesures sanitaires Covid-19"

Publié le Mis à jour le
Écrit par LG avec Clément Massé
Désinfection de l'attraction "L'Extraordinaire Voyage" - Futuroscope
Désinfection de l'attraction "L'Extraordinaire Voyage" - Futuroscope © Loïc Gazar - France Télévisions

Avec les mesures sanitaires en vigueur, pour faire face au Covid-19, nous avons voulu savoir comment le parc du Futuroscope de Poitiers s'était adapté afin de recevoir le public dans ces conditions particulières. Le public reste parfois septique quand au respect de ces règles sanitaires.

Depuis sa réouverture (le 16 juin dernier), après le confinement, le parc du Futuroscope s'est organisé pour recevoir le public et respecter les consignes sanitaires sans dégrader l'expérience des visiteurs.
Rodolphe Bouin, directeur du parc du Futuroscope indiquait en juin que le respect des règles sanitaires engendrait un surcoût évalué à un million d'euros pour la période estivale, jusque fin septembre. En tout, sur le parc, 250 points de distribution de gel hydroalcoolique ont été installés. C’est probablement à ce prix que le Futuroscope espère reconquérir sa clientèle, passée de 15.000 visiteurs par jour en pleine saison à environ 6.000 personnes cet été.

La désinfection est devenue une routine

Au parc, la journée commence par le balai incessant des équipes de la société de nettoyage qui vaporise un puissant virucide, même en extérieur. Ce produit relativement volatil s’évapore facilement. Au bout d’une heure à une heure et demie les locaux peuvent être réutilisés, indique le responsable des équipes de désinfection de la société GSF Athena. C'est comme cela toutes les nuits, jusqu'au petit matin, où une quarantaine de personnes est mobilisée pour ces opérations d'entretien.
Dans la journée, dans les attractions et entre chaque groupe de visiteurs, sièges, casques et manettes sont minutieusement désinfectés, et cela en quelques minutes seulement. Selon la configuration des installations, les nouveaux arrivants s'installent dans des sièges fraîchement nettoyés. Pour les équipes du parc, c'est toute une organisation. Seule une partie des salles est occupée. Le reste est en attente de nettoyage. Cela contraint aussi à réduire parfois le nombre de visiteurs et la durée de l'attraction, afin d'éviter l'allongement des files d'attente.

L'objectif est de ne laisser aucune place au virus, de nettoyer toutes les surfaces en plus du nettoyage traditionnel.

Julien Chaigneau, chef d'établissement GSF Athena

Un tel procédé assure au Futuroscope une norme sanitaire encore plus exigeante que celle imposée par le gouvernement. La société prestataire de nettoyage possède le label AFNOR "Mesures sanitaires Covid-19". Ainsi, le Futuroscope est le premier parc pouvant indiquer ce label "sanitaire" dans sa communication vers les visiteurs et par là même, les rassurer.
Ce label de l'Association française de normalisation, assure une norme sanitaire plus élevée que le protocole classique imposé dans les lieux accueillant du public. De ce fait, ces mesures clés permettent au parc de présenter cette certification au grand public. Rodolphe Bouin, président du directoire du Futuroscope confirme que "La vérification par un organisme tiers donne un gage de confiance supplémentaire".

Pertinence et suivi des protocoles, matériels à disposition pour la sécurité, l’hygiène et le nettoyage, formation du personnel, information des visiteurs…, AFNOR Certification atteste de l’effectivité et de la fiabilité des mesures sanitaires des titulaires du label pour lutter contre la Covid-19. Laetitia Riveron, directrice de l’Organisation et des Ressources Humaines, par ailleurs directrice sanitaire précise que "La vérification des mesures sanitaires Covid-19 s’appuie sur un référentiel établi à partir des meilleures pratiques disponibles en matière de prévention du risque de propagation du virus".

Même si les responsables du parc assure mettre tout en œuvre pour la sécurité de ses visiteurs, certains d'entre-deux évoquent tout de même des conditions sanitaires qui semblent ne pas correspondre à celles annoncées par le Futuroscope.
Néanmoins, il n'empêche que le public doit lui aussi respecter des consignes sanitaires telles que le port du masque ou de conserver une distance d'au moins un mètre entre chaque famille, particulièrement dans les files d'attente des attractions.
D'autre part, le parc ouvre ses grilles le matin un peu plus tôt qu'habituellement afin de mieux fluidifier les arrivées de visiteurs. Certains jours, plus de 10.000 personnes sont attendues tout au long de la journée.

Et pour plus de sérénité, vous pouvez réserver votre billet et votre restauration (ou votre pique-nique avec l’application Futuroscope) et en ligne, sur le site internet du Futuroscope (futuroscope.com)

Embarquez avec notre équipe de reportage au Futuroscope

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.