Jean-Pierre Raffarin crée sa fondation “Leaders for Peace”

© MaxPPPP
© MaxPPPP

L'ancien sénateur de la Vienne Jean-Pierre Raffarin s'est trouvé une nouvelle mission : la paix dans le monde. Entouré d'une pleïade de grands noms de la diplomatie, il lance "Leaders for Peace", "Leaders pour la Paix", une ONG qui va plancher sur les crises et proposer des solutions politiques.

Par Luc Barré

Après la politique, l’humanitaire. L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin lance ce lundi 14 mai au Sénat à Paris son ONG "Leaders for Peace" aux côtés de 26 personnalités internationales triées sur le volet : l’ex-secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, le conseiller de Barack Obama, Antony Blinken, les deux anciens présidents du Conseil des ministres italien Enrico Letta et Romano Prodi, le Russe Alexandre Orlo, Ben Salah, ambassadrice du Roi du Maroc, ou encore Irina Bokova, l'ancienne directrice générale de l’UNESCO...

Cette reconversion, Jean-Pierre Raffarin y a pensé depuis plusieurs mois : l’ancien locataire de Matignon avait renoncé en juin dernier à son mandat de sénateur de la Vienne, alors qu’il lui restait encore trois ans à accomplir, pour se consacrer à ses activités diplomatiques.
Il est aussi un grand spécialiste de la Chine. Il séjourne régulièrement dans ce pays pour entretenir des relations diplomatiques. 


Proposer des solutions politiques concrètes


Jean-Pierre Raffarin a aujourd'hui plusieurs stratégies : il devrait d'abord s'attacher à réfléchir sur les crises émergentes, pas forcément les plus chaudes, mais celles qui pourraient conduire à la guerre, pour proposer des solutions politiques concrètes.

Un récit de Laïd Berritane et de Tanguy Scoazec

Jean-Pierre Raffarin crée sa fondation "leaders pour la Paix"

 

Sur le même sujet

Les + Lus