Journée mondiale de lutte contre le Sida : qu'en est-il en Poitou-Charentes ?

Ce 1er décembre, c'est la journée mondiale de lutte contre le Sida. L'occasion de sensibiliser. D'ailleurs, des actions sont organisées dans tout le Poitou-Charentes aujourd'hui. 
Opération de prévention sur les pratiques à risques sur les plages de Nouvelle-Aquitaine (image d'illustration).
Opération de prévention sur les pratiques à risques sur les plages de Nouvelle-Aquitaine (image d'illustration). © Ingrid Gallou - France 3 Poitou-Charentes
Le VIH n'épargne personne. En France, 150 000 personnes seraient porteuses du virus. Et chaque année, le nombre de nouvelles contaminations serait de l'ordre de 6 000. Des chiffres importants. D'ailleurs, en Poitou-Charentes, le constat est le même.
© France 3 Poitou-Charentes


"Le préservatif reste la norme préventive"

D'après une étude de l'Inserm, près de 400 personnes ignoreraient leur séroposivité. "La difficulté, c'est qu'aujourd'hui quelqu'un qui ignore sa séropositivité potentiellement contamine des partenaires", explique Quentin Jacoux, responsable Aides Nouvelle-Aquitaine. Ainsi selon lui, "le préservatif reste la norme préventive." Le préservatif, justement. Il a fait l'actualité récemment. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé sur France Inter qu'il sera "complètement pris en charge par l'Assurance maladie" dès le 10 décembre prochain pour aider à lutter contre le sida.  

Les seniors de plus en plus touchés

L'agence Santé Publique France a publié, ce mardi 27 novembre, une étude sur la séropositivité en France. Alors que le nombre de cas diminue chez les 24-49 ans, depuis dix ans, il augmente sensiblement chez les plus de 50 ans. Une information confirmée par Quentin Jacoux : "Les jeunes ne sont pas la cible prioritaire. Dans la population cernée, il y a 25 % d'hétérosexuels de plus de 40 ans."

En cette journée mondiale de lutte contre le Sida, plusieurs actions sont organisées sur le Poitou-Charentes. Tour d'horizon :
Retrouvez l'intégralité de l'intervention de Quentin Jacoux dans notre édition du 30/11/2018 :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société sida