L'intersyndicale de la Vienne appelle à de nouvelles manifestations et à un blocus de la porte de Paris à Poitiers jeudi matin

Après l'utilisation ce jeudi de l'article 49.3 de la constitution par le gouvernement pour adopter la réforme des retraites, l'intersyndicale dans la Vienne annonce de nouvelles manifestations et prévoit le blocus de la Porte de Paris jeudi prochain lors de la manifestation nationale.

Après les manifestations spontanées jeudi soir en fin de journée déclenchées par l'utilisation de l'article 49.3 par la Première Ministre, les organisations de l'intersyndicale se sont réunies ce vendredi à la maison, du Peuple à Poitiers. Des nouvelles actions ont été annoncées pour les prochains jours jusqu'à la manifestation nationale de jeudi 23 mars.

On a décidé de bloquer la porte de Paris jeudi 23. Et il y aura d'autres rassemblements tous les jours à 18 heures devant les préfectures et sous-préfectures et devant les mairies. Et ilya aura d'autres actions localement.

Julien Hémon

Secrétaire départemental de l'UD CGT de la Vienne

Même détermination du côté de la FSU, le syndicat enseignant, la semaine prochain s'annonce importante et la mobilisation doit être forte 

Le jeudi 23 mars, le blocage de la porte de Paris commencera à 6 heures du matin. Puis il y aura un barbecue de lutte et à 14 heures, départ de la grande manifestation. On ne se laisse pas faire on est là pour gagner.

Gilles Tabourdeau

Secrétaire départemental adjoint de la FSU de la Vienne

Au plan national, plusieurs syndicats d'enseignants du second degrés ont déposé un préavis de grève pour lundi, mardi et mercredi jour de passage des épreuves de spécialités du baccalauréat. Le ministère de l'Éducation Nationale annonce des renforts dans les rectorats pour assurer la validité et le bon déroulement des épreuves.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité