• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Lingerie : 60 repreneurs potentiels intéressés par la société Indiscrète de Chauvigny

Les co-dirigeantes d'Indiscrète avaient rendez-vous au tribunal de commerce de Poitiers. / © France 3
Les co-dirigeantes d'Indiscrète avaient rendez-vous au tribunal de commerce de Poitiers. / © France 3

Nouvelle étape ce matin au tribunal de commerce de Poitiers pour la survie d'Indiscrète à Chauvigny. Les co-dirigeantes de l'entreprise de lingerie avaient rendez-vous pour faire le point sur le redressement judiciaire prononcé en juillet dernier.

Par Christine Hinckel

Soixante repreneurs ont fait connaître leur intérêt pour racheter l'entreprise chauvinoise qui emploie une vingtaine de salariés et 100 vendeuses à domicile. Un chiffre important et rare dans ce genre de dossier qui peut s'expliquer par la notoriété acquise par Indiscrète et à la hauteur de l'élan de solidarité qui s'est mis en place depuis quelques semaines.

Après le redressement judiciaire assorti d'une période d'observation de six mois prononcé en juillet dernier et le suicide en août de Didier Degrand, son président et co-fondateur, l'avenir d'Indiscrète est cependant toujours très incertain. 
Pourtant, les initiatives de soutien se sont multipliées pour sauver la société. Deux collectes sur internet ont été lancées dernièrement , l'une par la Fédération du Made in France et l'autre par le collectif d'entrepreneurs soutenant l'entreprise chauvinoise, devenue symbole du made in France.
Des campagnes de commande ont été lancées sur internet. Elles continuent à être portées par les employés et dirigeants d'Indiscrète et la mobilisation a porté ses fruits, plusieurs emplois en CDD ont été créés. Mais un point d'interrogation plane toujours sur l'avenir de la société et la manufacture de Chauvigny espère que l’élan de solidarité des commandes ne sera pas éphémère. 
 
Les candidats potentiels à la reprise ont jusqu'au 5 octobre pour déposer un dossier. Parmi la soixantaine d'entreprises qui a pris des renseignements,sept se sont fait connaître.Reste à voir combien déposeront effectivement un dossier de reprise d'ici 15 jours//

Le 23 novembre, la justice statuera sur la prolongation de la période d'observation et sur la continuité de l'entreprise.

Plus d'informations avec le reportage de Marie-Ange Cristofari, Thomas Chapuzot et Jennifer Russeil :
60 entreprises intéressées par la reprise d'Indiscrète

A lire aussi

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus