"Mettre mon art au service de la cause animale" : il réalise des portraits d'espèces en voie de disparition

Originaire de l'île de Ré, Mathieu Latour est un passionné de faune et de photographie. Depuis plusieurs années, ses clichés sont essentiellement des portraits d'espèces menacées, dans le but de sensibiliser le spectateur.

Déforestation, surexploitation des terres, introduction d'espèces invasives, braconnage, changements climatiques ou encore pollution, de nombreux facteurs expliquent la disparition de certaines espèces animales. Photographe animalier originaire de l'île de Ré, Mathieu Latour réalise un projet nommé "Regards d'extinction".

Cette série comprend plus d'une centaine de clichés d'animaux en voie d'extinction, prises de face. Confrontant directement le spectateur face à l'œuvre qu'il perçoit. "J’ai choisi le portrait parce que je voulais vraiment faire des photos qui puissent sublimer l’animal et qu’il y ait un message derrière. Je me suis dit pourquoi pas faire une carte d’identité en montrant uniquement les animaux de face, comme si c’étaient des personnages avec lesquels le spectateur va se confronter, pour admirer la beauté de l’espèce", indique Mathieu Latour.

"Toujours extraordinaire d’être aussi près d’une espèce aussi rare"

À travers son appareil photo, ce photographe immortalise les animaux en voie d’extinction. Présent dans la région pendant quelque temps, il s'amuse à photographier l'outarde canepetière. Espèce menacée, l’outarde est devenue un symbole pour Mathieu Latour. "C'est toujours extraordinaire d’être aussi près d’une espèce aussi rare et surtout locale". En se baladant dans un parc animalier, il reste concentré, à l'affut du cliché parfait. "Ce que j’essaye de capter, c’est le moment où il déploie sa collerette noire juste après le chant, parce que c’est là où il est le plus beau".

Mathieu Latour photographie des animaux dans le monde entier, mais également dans la région poitevine. Il souhaite sensibiliser les spectateurs au travers ces clichés. "Ce qu’il est important que les gens comprennent, c'est qu'apprendre à protéger la nature, c'est d’abord apprendre à protéger ce qui vit à côté de chez nous".

Protéger ces animaux en utilisant l'art photographique

Révéler la beauté et la vulnérabilité de ces animaux même les plus impressionnants, c'est l'objectif de ce photographe animalier, liée par ailleurs à la LPO - Ligue protectrice des oiseaux. L'artiste prend également des clichés des mammifères, comme les primates. Se rendre à la Vallée des singes est un merveilleux endroit selon lui. "Je cherche à faire de la photographie qui a un but. Et je veux mettre cet art au service de la cause animal, sans que ça dénature les animaux".

Cette démarche engagée est appréciée dans ce parc de la Vienne, où la protection de nos plus proches voisins est une priorité. "On doit sensibiliser les visiteurs, leur dire : 'attention, les animaux que vous voyez ici sont des ambassadeurs de leurs congénères dans la nature'. Des personnes comme Matthieu sont importantes pour poursuivre ce message et leur transmettre. Ces clichés sont magnifiques, c’est vraiment superbe", estime Nathalie Audiguet, directrice générale adjointe de ce parc animalier.

durée de la vidéo : 00h02mn16s
{} ©France télévisions

Mathieu Latour a choisi de ne photographier que des animaux de face. Dans ses yeux, les portraits qu'il réalise servent à faire réfléchir. "Ils sont faits à la fois pour que les gens puissent aimer la nature et que derrière, ils se disent que cette nature est menacée. Si rien n’est fait pour la protéger, jamais plus ils ne pourront admirer ses animaux en face à face comme ils le font en les regardant en photo ou dans les parcs animaliers".

Au travers ces photographies, il souhaite être un lanceur d'alerte à sa façon. "Nous vivons la sixième extinction de masse. D’ici à 10 ans, ces animaux pourraient tous disparaître si rien n’est fait. Je veux vraiment que les gens se rendent compte de la beauté de ces animaux, de la nature qui nous entoure pour pouvoir les protéger".

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité