VIDÉO. Avec le réchauffement climatique, des ours filmés dans les Pyrénées alors qu'ils devraient hiberner

Plusieurs ours des Pyrénées n'ont toujours pas hiberné dont Sorita et ses deux oursons. Mais Rodri ne dort pas non plus cet hiver. Ils ont été filmés et photographiés dans les Pyrénées en février 2024. Une des conséquences du réchauffement climatique. La douceur des températures leur offre suffisamment de nourriture et ne les invite pas à rentrer en hibernation.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La douceur inhabituelle des températures hivernales bouleverse bien des équilibres. Plusieurs ours des Pyrénées ne sont pas rentrés en hibernation. Certains comme Sorita et ses deux oursons ou encore Rodri ont été photographiés et filmés en plein mois de février.

Des images qui peuvent surprendre. En effet le plantigrade a effectivement pour habitude d'hiberner depuis l'automne jusqu'au début du printemps, pour se mettre au ralenti. Un phénomène naturel au moment de l'année où la nourriture se fait plus rare.

Réveillés en plein hiver

Leur rythme cardiaque diminue, leur température corporelle baisse de plusieurs degrés, leur rythme respiratoire est divisé par deux. L'ours ne s'alimente pas, il s'est constitué une réserve de graisse.

Pays de l'ours Adet, association spécialiste de l'ours

Mais cet hiver, ce comportement habituel ne s'est pas produit. Les spécialistes ont relevé des traces de la présence de l'ours dans la montagne : des poils, des empreintes de pattes et même des vidéos attestent du réveil du plantigrade en plein hiver.

À lire : Il ne fait pas assez froid, les ours des Pyrénées n'hivernent pas

Sorita et ses oursons filmés dans le Béarn

L'association Pays de l'ours a partagé des vidéos sur les réseaux sociaux de Sorita et de ses deux oursons. Des images prises par des caméras automatiques où on y voit l'ourse et ses petits réveillés dans la Vallée d'Ossau dans le Béarn en novembre 2023 et février 2024.

Sur la toile, les internautes s'interrogent : "Ces ours sont-ils en danger ?", "L'absence d'hibernation peut-elle avoir des conséquences sur leur biorythme ?". À ces questions, les spécialistes se veulent rassurants ;

Selon la météo et l'accès à la nourriture, il peut arriver à certains individus d'hiberner que sur une très courte durée, voire pas du tout, comme ça peut être le cas en Espagne. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour leur santé.

Pays de l'ours Adet

Pas de danger pour le plantigrade

Le plantigrade n'hiberne pas pour un besoin physiologique, ni pour se protéger du froid mais par manque de nourriture à cause de la neige, il sommeille pour réduire ses dépenses énergétiques.

Or avec la douceur des températures et le manque de neige, l'animal n'a aucun mal à se nourrir dans les Pyrénées cet hiver.

Même si les ours des Pyrénées ne sont pas en danger et s'adaptent aux changements des températures, les conséquences du dérèglement climatiques sont bien visibles sur le comportement de la faune.