VIDÉO. Le bouquetin ibérique à nouveau observé dans les Pyrénées espagnoles, 22 ans après sa disparition

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ophélie Le Piver .

Disparu du massif pyrénéen, le bouquetin ibérique a été réintroduit du côté français. 22 ans après sa disparition côté espagnol, un mâle a été observé chez nos voisins. Signe de la bonne intégration de l'animal.

“Que guapa !”, “quelle beauté !”. Sur cette vidéo, des agents espagnols contemplent l’animal dans le Parc national d’Ordesa Monte Perdido . Sous leurs yeux, un jeune mâle de 3 ou 4 ans. Le bouquetin ibérique avait pourtant disparu de leurs terres, depuis 22 ans.

Le bouquetin ibérique réintroduit en 2014

Côté français, le bouquetin ibérique avait disparu du massif pyrénéen depuis un siècle lorsqu’en 2014, il y est réintroduit. 16 animaux y sont lâchés la première année, et 149 au total. 

Plus petit que le bouquetin des Alpes, l’animal est particulièrement adapté à la vie en montagne grâce à ses pattes robustes et ses sabots adaptés à la roche. 335 spécimens sont aujourd’hui recensés sur le parc national des Pyrénées, et ce chiffre pourrait doubler d’ici 5 ans



Autre preuve de la réussite de cette réintroduction, l’observation du jeune mâle côté espagnol. Ce dernier aurait traversé la frontière (du côté de Cauterets ou de Luz-Saint-Sauveur) ou serait remonté vers le Nord depuis la Sierra de Guara. "Nous sommes dans une période de rut et les mâles bougent pour aller trouver des femelles", précise Eric Sourp, le responsable du programme de réintroduction des bouquetins ibériques au Parc national des Pyrénées. "Mais c'est une bonne nouvelle, on voit qu'ils circulent et ils pourraient ainsi coloniser les Pyrénées espagnoles."  Le moment, est d'ailleurs qualifié d’“historique” par la directrice du Parc national d’Ordesa Monte Perido, Elena Villagrasa. 

C'est la première fois que l'on en revoit un sur le parc d'Odessa qui était pourtant le dernier territoire des Pyrénées à en avoir.

Eric Sourp, responsable du programme de réintroduction des bouquetins au Parc national des Pyrénées

La population de bouquetins dans le massif pyrénéen est actuellement viable. Pour conforter ces bons résultats, un nouveau lâcher va être réalisé au printemps 2023. 10 femelles et 2 mâles seront libérés à Gavarnie-Gèdre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité