On connaît la date du procès en appel des militants "Génération Identitaire" qui avaient occupé la mosquée de Poitiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lionel Gonzalez
Mosquée Poitiers, le 20 octobre 2012, occupée par les militants de Génération Identitaire.
Mosquée Poitiers, le 20 octobre 2012, occupée par les militants de Génération Identitaire. © Sylvaine Husseguy - MaxPPP

Le 20 octobre 2012, 73 personnes se réclamant de l'organisation "Génération Identitaire" avaient envahi le chantier de la mosquée de Poitiers pour réclamer un référendum sur les mosquées et sur l'immigration.

Cinq des militants identitaires ont été jugés le 19 octobre 2017 par le tribunal administratif de Poitiers, cinq ans, jour pour jour après l'occupation du chantier. Ils répondaient "d'incitation à la haine raciale, vol (certains sont repartis avec des tapis de prière) dégradation d'un bien d'autrui et organisation d'une manifestation sur la voie publique sans autorisation."

► Selon nos informations, le procès en appel se tiendra le 22 janvier 2020 à Poitiers.

12 mois de prison avec sursis requis

Cinq personnes âgées entre 22 et 26 ans au moment des faits ont été convoquées devant le tribunal, mais seul l'un d'entre elle sera physiquement présente dans la salle d'audience.

En 2017, le procureur avait requis 12 mois de prison pour les cinq prévenus. Une peine assortie d'une mise à l'épreuve pendant deux ans avec obligation d'indemniser les victimes. L'association "Génération Identitaire" elle, avait été reconnue comme une personne morale. Le procureur avait demandé à ce qu'elle verse 10.000 euros d'amende et une confiscation des biens saisis.

Le 7 décembre 2017, le tribunal de Poitiers a reconnu la culpabilité de cinq d'entre eux pour provocation à la discrimination nationale raciale et religieuse par paroles et dégradation de biens d'autrui commises en réunion. La peine prononcée est d'un an de prison avec sursis et de deux ans de mise à l'épreuve. Cette condamnation est assujettie à une privation des droits civiques, civils et de famille, pour une durée de cinq ans. L'association a également été condamnée en tant que personne morale à 24.465 euros en réparation du préjudice matériel.

Les prévenus ayant fait appel, la décision a donc été reportée.

► Le procès en appel se tiendra le 22 janvier 2020 à Poitiers.
Rappel des faits
Le 20 octobre 2012 vers six heures du matin, 73 militants se réclamant de l'organisation "Génération Identitaire" ont envahi le chantier de la mosquée et ont grimpé sur le toit du bâtiment en construction. Un coup d'éclat très bien préparé, les militants venus de toute la France étaient équipés de groupes électrogènes, de sacs de couchage et de matériel de communication. Ils ont alors déployé une immense banderole où il était question de 732, la date de la bataille au cours de laquelle Charles Martel a arrêté les Arabes entre Poitiers et Tours du côté de Vouneuil-sur-Vienne.

Ils resteront six heures sur le toit, communicant avec les nombreux médias présents par téléphone ou porte-voix. Les sapeurs-pompiers ont installé une grande échelle pour accéder au toit afin de permettre la discussion avec les forces de police.

Après six heures d'occupation, ils ont été évacués par la police.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.