Polémique autour du don de 400.000 euros fait par Qatar Charity à la future mosquée de Poitiers

La mosquée de Poitiers. / © Guillaume Souvant - AFP
La mosquée de Poitiers. / © Guillaume Souvant - AFP

L'enquête "Qatar, guerre d'influence sur l'islam d'Europe" diffusée mardi soir sur Arte a révélé que la future grande mosquée de Poitiers a été en partie financée en 2012 par la fondation Qatar Charity à hauteur de 400 000 euros. Le budget total de la construction est de 2 millions d'euros.

Par C.H

Le documentaire "Qatar, guerre d'influence sur l'Islam d'Europe"  a été réalisé par les journalistes d'investigation Christian Chesnot et Georges Malbrunot. Il démontre comment une ONG qatarienne, Qatar Charity, proche des Frères Musulmans prônant un islam rigoureux, a financé en partie la construction de la grande mosquée de Poitiers en 2012.  Elle aurait versée en deux fois une somme de 400 000 euros à l'association des musulmans de Poitiers. Qatar Charity participe à travers le monde au financement de mosquées, de centres culturels ou d'écoles islamiques. A noter, qu'en France, ces dons destinés aux communautés religieuses n'a rien d'illégal.

Le recteur de la mosquée de Poitiers, Boubakeur El Hadj Amor, est interrogé par les journalistes au cours de cette enquête. Face aux fac-similés des documents bancaires, il reconnaît la réalité de ces versements mais dit ne pas s'en souvenir. Le président de la communauté musulmane de Poitiers explique également que cette somme a été versée à Poitiers par l'ex-UOIF, actuellement Musulmans de France. Il n'aurait appris qu'après coup que cet argent provenait du Qatar et insiste sur le fait que les positions de la Grande Mosquée de Poitiers ne sont en rien influencées par Qatar Charity ou les frères Musulmans.

Aucune influence religieuse pour l"imam de Poitiers

Boubakeur El hadj Amor explique sa position dans un blog hébergé par Médiapart et met en cause les révélations de l'enquête réalisée par Georges Malbrunot et Christian Chesnot qui, selon lui, "prétendent avoir levé le voile sur un dossier O combien inquiétant pour la France : l’entrisme de l’État du Qatar et son contrôle de certaines des institutions et mosquées françaises par le biais d’un argent qui aurait coulé à flots ces dernières années notamment à Poitiers".

Ce don est venu à la fédération Musulmans de France qui l’a attribué à la GMP (NDLR Grande Mosquée de Poitiers). Cette ONG n’a aucune place ni dans les visions, ni dans les politiques, ni dans les actions de MF, encore moins de la GMP. De là, persister à vouloir montrer qu’il y a quelque chose à cacher…
- Boubakeur El Hadj Amor

J’ai toujours soutenu que tout financement sollicité ou obtenu par une association musulmane française, tant qu’il est non politique et non conditionné, est le bienvenu.
- Boubakeur El Hadj Amor

La grande Mosquée de Poitiers est en construction dans le quartier de la Vincenderie depuis 2008. Deux autres lieux de culte sont implantés dans les quartiers de la ville et deux à Châtellerault dans la Vienne.

Sur le même sujet

Itziar Ituño tourne un clip à Bayonne sur les violences faites aux femmes

Les + Lus