Cet article date de plus de 3 ans

Pédagogie et jeu vidéo

A l'IUT de Poitiers, un enseignant chercheur utilise un jeu vidéo grand public pour travailler avec des écoliers et avec ses étudiants. Certains se sont même lancés dans un concours de reconstruction virtuelle de monuments historiques.
Le jeu vidéo comme outil pédagogique pertinent
Le jeu vidéo comme outil pédagogique pertinent © Stéphane Hamon (FTV)
Reconstruire le temple d'Ankor au Cambodge, une délicate mission, surtout s'il faut la mener sans quitter le Poitou-Charentes. Mais avec l'aide du jeu vidéo Minecraft, c'est possible. Comme dans un jeu pour enfants, les étudiants posent des briques, construisent... mais dans un monde virtuel.
Le temple est ainsi reconstitué au mieux, dans les plus petits détails. Mais cela demande beaucoup de temps et de recherche.
Cet exercice a été réalisé dans le cadre d'un concours... à l'occasion de la semaine de la science qui s'achève ce dimanche.

Le jeu vidéo sur les bancs de la fac et de l'école ?

A l'IUT génie électrique de Poitiers, ce travail trouve des applications concrètes. François Lecellier, l'un des professeurs, estime que "l'intérêt à l'université, c'est de faire des essais, des erreurs dans monde virtuel, pour aller au bout d'une réalisation."

Le jeu vidéo, vecteur d'apprentissage... dès les classes élémentaires. Des élèves de CM1 et CM2 ont pu le tester aussi. Cela leur permet de réaliser que les contraintes du réel restent valables dans le virtuel, de réviser la géométrie dans l'espace, notion au programme pour eux et également de collaborer ensemble plus facilement. "On ne peut pas mettre 21 élèves autour d'un jeu de légo, mais 21 autour d'un logiciel en ligne, oui."

Les enseignants espèrent aussi faire naître quelques vocations scientifiques parmi les élèves.


durée de la vidéo: 02 min 03
Atelier pédagogique Minecraft

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société université jeu vidéo culture