Poitiers : des agents publics de la voirie cibles de tirs

C'est en travaillant sur ce terre-plein central que les agents ont été la cible de tirs de carabine à plomb le jeudi 30 août 2018. / © France 3 Poitou-Charentes - L. Barré
C'est en travaillant sur ce terre-plein central que les agents ont été la cible de tirs de carabine à plomb le jeudi 30 août 2018. / © France 3 Poitou-Charentes - L. Barré

Plusieurs agents de la ville et du département de la Vienne ont été la cible de tirs de carabine à plomb ce jeudi 30 août dans le quartier de la Demi-Lune à Poitiers. Il n'y a pas de blessé. Les deux collectivités ont porté plainte et un homme a été placé en garde à vue.

Par Coralie Roland

Ce jeudi 30 août, des agents de la ville de Poitiers étaient missionnés​​ pour intervenir dans le quartier de la Demi-Lune. Ils devaient effacer des tags sur le terre-plein central sur la RD 910. Comme il s’agit d’une 2x2 voies, une équipe de sécurisation du chantier, mandatée elle par le Département de la Vienne, les accompagnait. 

Vers 16 heures, les agents municipaux et départementaux ont entendu ce qu’ils ont cru être des pétards, avant de se rendre compte qu’il s’agissait de coups de feu les visant. Ils se sont mis à l’abri, des impacts de balles ont été retrouvés sur le véhicule. L'un des agents municipaux témoigne : "j'entendais fuser, comme des sifflements. Je me suis dit c'est bizarre. Je me suis aperçu vite fait qu'on se faisait tirer dessus. j'ai enjambé le parapet, couru à ma voiture et on est parti."

Un témoignage que vous retrouvez dans ce reportage, signé A. Halpern et C. Michelland :
Poitiers : des agents publics pris pour cible de tir de carabine à plomb

Le maire de Poitiers, Alain Claeys, a reçu les agents de la ville visés jeudi soir. La Ville a porté plainte, le maire assurant que "il n'y a pas de zone de non-droit".

Le président du Département, Bruno Belin, accompagné de Gilbert Beaujaneau, vice-président en charge des routes, Marie-Renée Desroses, vice-présidente en charge des personnels, ont rencontré ce vendredi matin vers 7h30, les agents visés afin de leur exprimer "tout leur soutien et leur solidarité aux 3 agents de la Direction des Routes du Département victimes de cette agression" selon un communiqué. Le Département a également porté plainte.

L'auteur des coups de feu a été interpellé ce matin et placé en garde à vue.
 

Sur le même sujet

Les + Lus