Poitiers : une clinique juridique gratuite pour se repérer dans les méandres de la justice

Déjà présente dans 25 villes de France, une clinique juridique ouvre ce jeudi 15 octobre à Poitiers. Elle permet au public de rencontrer des étudiants en Master 1 et 2, qui vous orienteront vers les organismes, services ou professionnels compétents pour régler vos difficultés juridiques ou sociales.
Vous avez un conflit de voisinage, un différend avec votre logeur, votre patron ou votre constructeur, ou encore un contentieux avec l’administration dont vous ne vous sortez pas ? Les étudiants en droit de Poitiers sont là.

Ils vous informeront désormais, sur rendez-vous, sur les différents modes amiables de résolution de votre litige et vous indiqueront le mieux adapté à votre situation.

La conciliation, la médiation ou encore le droit participatif, autant de solutions qui, pour peu qu’on les connaisse, permettent la plupart du temps d’éviter d’en arriver à une action en justice, longue et chère.

Pour créer cette clinique juridique, 120 étudiants spécialisés en droit pénal, privé et public, ont été retenus parmi 200 volontaires par l’université de Poitiers, à l’origine de ce nouveau dispositif.

La plupart sont en master 1 ou 2, certains en 3e année de licence ou encore élèves-avocats ou élèves-notaires. Tous sont accompagnés de doctorants, et travaillent sous le contrôle d’un enseignant-chercheur de la faculté de droit.

Si l’utilité de la clinique juridique pour le grand public est évidente, elle constitue également un cercle vertueux en permettant aux étudiants de mettre en application leurs connaissances théoriques en les confrontant aux justiciables, les obligeant par là même de leur expliquer de manière claire des notions complexes.

Concrètement, si vous avez un problème juridique et que vous ne vous y retrouvez pas dans les méandres de la justice, vous envoyez un mail à la clinique juridique de Poitiers. Des étudiants vous fixeront un rendez-vous pour que vous leur expliquiez vos difficultés. Dans un second temps, 15 jours plus tard, un deuxième rendez-vous vous sera donné, où ils vous expliqueront votre environnement juridique, et surtout ils vous orienteront vers le professionnel compétent pour gérer votre affaire. 

Morgane Reverchon-Billot, maître de conférence à l'université de Poitiers et co-fondatrice de la Clinique Juridique.

La clinique juridique sera accessible au public à partir de jeudi 15 octobre 2020. Plus d'informations ICI.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société université éducation