Poitiers : un clitoris géant installé sur le campus de l'université

Poitiers - L'œuvre installée sur le campus est signée de l'artiste Matthew Ellis - 2018. / © F3 PC Thomas Chapuzot
Poitiers - L'œuvre installée sur le campus est signée de l'artiste Matthew Ellis - 2018. / © F3 PC Thomas Chapuzot

La sculpture en inox a été inaugurée vendredi à l'initiative de l'association Les Ami.e.s des femmes de la Libération. Son objectif : sensibiliser au problème de l'excision et plus généralement des violences faites aux femmes.

Par Elise Koutnouyan

L'initiative aurait de quoi prêter à sourire, si elle n'était pas encore indispensable. Vendredi, une sculpture géeante représentant l'organe féminin du plaisir a été inaugurée à 12h30 sur le campus de l'université de Poitiers.

A l'origine de cette installation, l'association Les ami-e-s des femmes de la Libération (LALF), qui a convaincu l'université d'installer l'oeuvre en son sein. 

"Tous ceux qui passeront à côté, peut-être qu'ils réaliseront que le clitoris, ce n'est pas un gros mot ! C'est juste une partie de l'anatomie féminine. On peut le regarder," défend Marion Babin, membre de LALF, qui se bat depuis deux ans contre l'excision et les violences faites aux femmes.

La sculpture a été réalisée en inox, comme des lames des couteaux, pour sensibiliser les passants à la mutilation du sexe féminin.

Reportage Laurence Couvrand et Thomas Chapuzot

En réponse aux "Bitards"

L'oeuvre est aussi une réponse au phallus géant installé depuis quarante ans sur le campus de l'université. Il est le totem de la confrérie estudiantine des "Bitards", qui soutient l'installation du clitoris géant.

L'idée de base est géniale, de prôner la féminité par le clitoris, s'enthousiasme Agathe Pignorel, grand bitardier de l'ordre du vénérable bitard. On se bat pour que les hommes sachent qu'il existe !


Le pénis, emblème de la confrérie estudiantine des Bitards, est installé sur un terrain du crous depuis des décennies. / © Thomas Chapuzot
Le pénis, emblème de la confrérie estudiantine des Bitards, est installé sur un terrain du crous depuis des décennies. / © Thomas Chapuzot

Prôner l'égalité femmes-hommes 

L'initiative est soutenue par l'université, très engagée sur la promotion de l'égalité entre tous : "Nous avons voté une charte pour l'égalité femmes-hommes et nous avons développé l'écriture inclusive pour l'inscription des étudiantes", explique le président de l'Université de Poitiers Yves Jean.

Une clitoris party sera organisée samedi soir à la Maison des Etudiants de l'université en soutien aux victimes de la traite humaine et de l'excision. Au programme : café sexo, conférences sur le plaisir, spectacles, expositions et une soirée DJ au féminin.

Sur le même sujet

Les + Lus