Poitiers : les migrants craignent l'expulsion

Le juge des référés du tribunal d’instance de Poitiers a tranché vendredi : l'immeuble d’habitation situé près du Jardin des Plantes qui abrite des migrants qui se disent mineurs depuis le début de l’été va devoir être évacué.

Elle abrite des jeunes mineurs réfugiés
Elle abrite des jeunes mineurs réfugiés © f3
Pour le juge, l’occupation illicite de l’immeuble, qui appartient au ministère de la Justice et qui doit être vendu, ne fait aucun doute, puisque l’huissier chargé de constater l’occupation, en juillet, n’a pas pu y entrer. 

Le collectif de militants poitevins qui y abrite des étrangers mineurs isolés ne comprend pas l’empressement de la justice et dénonce la mise en danger des occupants en cas d'expulsion avant l'hiver.

Il va adresser un nouveau courrier à la préfecture pour obtenir plus de temps et envisager des solutions pour les jeunes en collaboration avec les pouvoirs publics. Les militants indiquent qu’ils ont sollicité le soutien de la mairie, et proposé une convention d’occupation gratuite des lieux.

 
Les migrants craignent l'expulsion
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société