Poitiers : qui a volé le clitoris géant installé sur le campus de l'université ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Poitiers - L'œuvre installée sur le campus est signée de l'artiste Matthew Ellis - 2018
Poitiers - L'œuvre installée sur le campus est signée de l'artiste Matthew Ellis - 2018 © Thomas Chapuzot - France Télévisions

La sculpture représentant un clitoris géant a disparu du campus de Poitiers, depuis une semaine. L'œuvre de Matthew Ellis en inox et métal qui a été inaugurée en novembre 2017 suscite toutes les envies, elle avait déjà disparu en mars 2018 avant de réapparaitre une dizaine de jours plus tard.

Le clitoris géant du campus de l'université de Poitiers a encore disparu !

La sculpture symbolisant les violences sexuelles faites aux femmes a été entièrement dérobée dans la nuit du 1er au 2 mars dernier. L'oeuvre elle-même mais aussi le mât qui la supporte et le panneau explicatif, il n'y a plus rien...
 

Acte de malveillance ou simple plaisanterie ?


Depuis son inauguration en novembre 2017, l'oeuvre dérange. Installée à l'initiative de l'association Les Ami.e.s des femmes de la Libération, elle dénonce aussi bien la prostitution féminine que l'excision...
L'oeuvre est aussi une réponse féminine, certans disent féministe, au phallus géant érigé depuis 40 ans sur le campus de l'université. Il est le totem de la confrérie estudiantine des "Bitards".

En mars 2018, la réalisation du Britannique Matthew Ellis avait déjà fait l'objet d'un vol. Le clitoris en inox avait alors été retrouvé une dizaine de jours plus tard, abandonné dans un buisson. Puis il avait été remis en place, trônant fièrement face à la Maison des étudiants.

L'université a porté plainte. La police enquête...
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.