Poitiers : les salariés de la polyclinique en grève

Une centaine de salariés a répondu à l'appel à la grève de l'intersyndicale FO et CGT, jeudi 21 juin. / © Valentine Leboeuf / France 3 Poitou-Charentes
Une centaine de salariés a répondu à l'appel à la grève de l'intersyndicale FO et CGT, jeudi 21 juin. / © Valentine Leboeuf / France 3 Poitou-Charentes

Une centaine de salariés de la polyclinique de Poitiers était en grève, jeudi 21 juin. Ils dénoncent des "conditions de plus en plus dégradées" et l'absence de "reconnaissance salariale". Le mouvement a repris ce lundi, rejoint par les salariés des cliniques du Fief de Grimoire et de Saint-Charles

Par Clément Massé

Mise à jour lundi 25 juin
Le mouvement de grève des salariés de la polyclinique a repris ce lundi matin, rejoint par les salariés des cliniques du Fief de Grimoire et de Saint-Charles de Poitiers. Ils ont été reçus par les trois directeurs ce matin, à 8h30.

---------------------------------------------------------------------

Pour rappel, les salariés de la polyclinique de Poitiers étaient appelés à faire grève jeudi 21 juin ,à l'appel de FO et de la CGT. Parmi leurs revendications : de meilleures conditions de travail et une augmentation de salaire.

Selon une estimation réalisée par les syndicats, une centaine de salariés serait mobilisée depuis 7 heures ce matin.

Dans un tract, les syndicats estiment que "nous travaillons dans des conditions de plus en plus dégradées et sans aucune reconnaissance salariale et valorisation morale"et veulent "défendre notre qualité de soins à la polyclinique de Poitiers et (...) dénoncer la stratégie du groupe concernant les questions salariales".

Stéphanie Martin, infirmière, répond à Valentine Leboeuf et Guillaume Soudat : 
Patients en danger ?
Ils rappellent que "depuis le rachat de la polyclinique par le groupe ELSAN (anciennement VEDICI), nous subissons des réorganisations, avec des fermetures de services, une augmentation du rythme de travail qui devient insoutenable, mettant les patients en danger".

Dans le tract, FO et la CGT expliquent que les salariés n'ont "pas eu de prime d'intéressement (résultat d’exploitation -147 411 € et remonté au groupe ELSAN 1 118 284 €)".

La grève est prévue toute la journée de jeudi et est reconductible.

Manifestants reçus
Une délégation de salariés grévistes a été reçue à 8h45 ce matin par la direction de l'établissement hospitalier. 

"Chaque personne a pu exposer les problématiques de leur service", a indiqué Guy Mériot, délégué syndical.

A la sortie de la rencontre un peu avant 11h, il indiquait avoir le sentiment "d'avoir été entendu".

De son côté, le directeur de la polyclinique a déclaré qu'il y aura "des réponses quant aux condititons de travail et aux demandes salariales".

Les syndicats ont été à nouveau reçus en fin d'après-midi. Malgré des avancés, les salariés débattent encore sur une éventuelle reconduction de la grève.

Reportage de Valentine Leboeuf, Guillaume Soudat et D. Vador
Intervenants : Stéphanie Martin, Infirmière - service ambulatoire, Charlène Rousseau, Hôtesse d'accueil, Michèle Joyeux, Hôtesse d'accueil, Cyrille Keriquel, Directeur Polyclinique Poitiers et Stéphane Ardoin, Patient
 

Sur le même sujet

Le centre pour autistes de St Astier unique en Dordogne

Les + Lus