Poitiers : une résidence privée de chauffage pour le week-end dans le quartier Montmidi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Carla Loridan
Depuis samedi 4 décembre, les habitants de la résidence Prométhée à Poitiers n'ont plus d'eau chaude et de chauffage.
Depuis samedi 4 décembre, les habitants de la résidence Prométhée à Poitiers n'ont plus d'eau chaude et de chauffage. © Carla Loridan

Ce samedi 4 décembre, un lotissement, rue Édouard Boubat, s’est subitement retrouvé sans chauffage ni eau chaude. Les habitants ont tenté de joindre le numéro d'astreinte de leur bailleur, sans réponse.

Il est 7h45 quand Bérangère Gillier se lève pour prendre son café. À sa grande surprise, lorsqu’elle tente de préparer sa boisson : plus d’eau chaude. Dans la foulée, la jeune femme constate que le chauffage de son appartement, situé au sein de la résidence Prométhée, à Poitiers, est également défaillant. L’électricité, quant à elle, est encore fonctionnelle. "J’ai fait du porte-à-porte chez les voisins et je me suis rendue compte qu’il s’agissait d’une panne sur l’ensemble des 22 logements de la résidence", confie la locataire. 

Un bailleur injoignable

Pour tenter de résoudre la situation, Bérangère Gillier fait appel à un technicien, qui se rend sur les lieux vers 9h30 pour réparer sa chaudière. "Il m’a annoncé que la panne provenait de l’alimentation électrique, accessible dans les parties communes", précise la locataire. Mais une nouvelle péripétie vient contrer la réparation : la porte du local technique est bloquée. Impossible pour le technicien d’intervenir.

Bérangère Gillier contacte alors le numéro d’astreinte de week-end du bailleur Ekidom, gérant des lotissements de la rue Edouard Boubat. "De 10h à 15h je n’ai pas arrêté d’essayer de les appeler, mais à chaque fois ça sonne et je n’ai pas de réponse. À croire que le service n’existe pas", s’indigne la jeune femme. 

Des problèmes récurrents dans la résidence

Étant la plus ancienne habitante du lotissement du quartier Montmidi, ce n’est pas la première fois que Bérangère Gillier rencontre des soucis techniques dans son appartement. En 2020, déjà, la chaudière de la locataire était tombée en panne à quatre reprises en l’espace d’un mois, malgré les réparations de spécialistes. "J’ai aussi eu des problèmes de sols pendant des années, sans retour de la part d’Ekidom. J’ai quand même dû aller jusqu’à la demande de mise en demeure pour que ça bouge", explique la locataire.

D’autres résidents se plaignent également d’une mauvaise gestion au sein du lotissement : ordures laissées dans les parties communes, boîtes aux lettres fréquemment pillées…

Dans l’attente d’une réponse de la part du bailleur, Bérangère Gillier a pris l’initiative de rédiger un courrier détaillant l’intégralité des soucis rencontrés par les habitants de la résidence depuis plusieurs années, dont la panne actuelle de la chaudière. Soumise à la signature des locataires des 22 appartements, la lettre devrait être ensuite envoyée à la mairie pour tenter de faire évoluer la situation.

Nous avons pu finalement contacter Stéphanie Bonnet, directrice d'Ekidom. Elle a reconnu une défaillance de la prise en charge par le service d'astreinte, géré par un prestataire externe. Mise au fait de la situation, la directrice a demandé à ce que plusieurs techniciens se rendent sur place dès 20h ce samedi 4 décembre pour tenter de rétablir le chauffage et l'eau chaude dans la résidence Prométhée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.