• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

A quel danger vous exposez-vous lorsque vous sautez dans un cours d’eau depuis un pont ?

Le viaduc de Saint-Benoit (Vienne) a une hauteur de 20m. / © Louis Claveau - France Télévisions
Le viaduc de Saint-Benoit (Vienne) a une hauteur de 20m. / © Louis Claveau - France Télévisions

Ce jeudi soir, deux adolescents d'une quinzaine d'années se sont grièvement blessés lors d’un saut dans le Clain depuis le viaduc de Saint-Benoit. Même par ces fortes chaleurs, il ne faut pas se laisser tenter par un petit plongeon...qui pourrait être mortel.

Par Lionel Gonzalez

Sauter depuis un pont, une passerelle ou tout simplement les berges d’un cours d’eau peut se révéler plus dangereux que cela en a l’air.

Sachant qu’il est très difficile de connaitre la profondeur d’eau réelle, nous vous conseillons d’éviter ce genre de saut. Quel que soit la hauteur depuis laquelle vous vous élancez. Non seulement vous pourriez atterrir sur des blocs de béton, de pieux métalliques, des roches, ou tout simplement toucher le fond de l’eau.

Nous sommes en face d’une remise en cause de l’autorité.
- Dominique Clément, maire de Saint-Benoit

Vous pourriez contracter la leptospirose en vous baignant dans le Clain. / © Louis Claveau - France Télévisions
Vous pourriez contracter la leptospirose en vous baignant dans le Clain. / © Louis Claveau - France Télévisions

Lors d’un entretien téléphonique, le maire de la commune sait bien ce lieu attire les jeunes en recherche de montée d’adrénaline. Les réseaux sociaux ne faisant qu’amplifier le phénomène.

Il est difficile d’interdire l’accès à ce viaduc. Si nous devions le faire, il faudrait que toutes les autres structures le soient.
- Dominique Clément, maire de Saint-Benoit

Le Clain n’étant pas soumis à des lâchers d’eau près d’un barrage, les variations de débit et de hauteur d’eau varient assez peu. Néanmoins, il n’est pas exclu qu’un accident hydraulique puisse arriver. Lors de la rupture d’un clapet par exemple (pour régulation de débit).
Sur d’autres cours d’eau la baignade dans les canaux et rivières gérés par VNF est strictement interdite en dehors des plans d’eau réservés et autorisés à cet effet.

Les passages des bateaux dans les ouvrages (écluses, barrages, vannage, …) peuvent générer des remous importants. Les services de l’Etat et VNF rappellent que les risques de noyade sont réels à cause du courant. Il faut aussi ne pas sous-estimer la possibilité d’un choc thermique.
Même si une zone peu vous sembler sécurisée, sachez qu’elle peut en fait se révéler très dangereuse. Non seulement par la dangerosité hydraulique, mais aussi à cause du risque de contamination par des maladies telles que la leptospirose (maladie transmisse par les urines des rongeurs et pouvant être mortelle).

Donc, avant de faire le grand saut, dits-vous bien que quand ce n’est pas autorisé, c’est que toute baignade est généralement interdite. Le plus souvent des panneaux indiquent cette interdiction et rappellent les consignes de sécurité.
 

Sur le même sujet

Soirée de clôture du festival Au Fil du Son à Civray

Les + Lus