La rencontre entre Emmanuel Macron et Jean-Pierre Raffarin à Montmorillon

 Jean-Pierre Raffarin a accueilli Emmanuel Macron à Montmorillon dans la Vienne le 28 avril 2017. / © FTV
Jean-Pierre Raffarin a accueilli Emmanuel Macron à Montmorillon dans la Vienne le 28 avril 2017. / © FTV

Jean-Pierre Raffarin, sénateur LR de la Vienne, et Emmanuel Macron se sont rencontrés en fin d'après-midi à Montmorillon. Le candidat d'En Marche! avait effectué une visite à Oradour-sur-Glane en Haute Vienne dans l'après-midi et se rendait à Châtellerault où il tient un meeting en soirée.

Par Christine Hinckel

Au soir du premier tour, Jean-Pierre Raffarin s'était clairement prononcé pour un vote en faveur d'Emmanuel Macron pour le second tour afin de barrer la route au Front National.
Le sénateur de la Vienne a précisé que la rencontre d'aujourd'hui s'était déroulée à la demande d'Emmanuel Macron. Jean-Pierre Raffarin ne se rendra pas au meeting de ce soir à Châtellerault et a expliqué pourquoi il a préféré rencontrer Emmanuel Macron à Montmorillon sur les lieux de la future école de gastronomie Joël Robuchon, un projet porté depuis le début par le sénateur de la Vienne.

"Je ne veux pas participer à l'action politicienne. Je veux un accueil républicain qui porte sur un grand projet...c'est sur ce projet que je veux sensibiliser une personnalité du rang de Mr Macron" a affirmé Jean-Pierre Raffarin.

Montmorillon : Jean-Pierre Raffarin explique le projet de l'école Joël Robuchon à Emmanuel Macron
Images Thomas Chapuzot


A l'occasion de cette rencontre, Jean-Pierre Raffarin nous a réaffirmé sa volonté de voter pour Emmanuel Macron le 7 mai prochain et la nécessité absolue pour lui de contrer le Front National.

"Il faut barrer la route aux idées noires et que le pays retrouve confiance. Je voterai Macron" a redit le sénateur LR de la Vienne.


 

Interview de Jean-Pierre Raffarin

Au terme de sa rencontre avec Jean-Pierre Raffarin, le candidat Emmanuel Macron s'est exprimé lors d'une conférence de presse improvisée.
Il a présenté le projet de centre international de la gastronomie de Joël Robuchon comme le symbole d'une "ruralité triomphante, d'une France ouverte sur le monde, conquérante". Il ajoute : "dans la ruralité de Mme Le Pen, il n'y aurait pas de place pour le projet de Montmorillon, car il il n'y aurait pas de capitaux étrangers".

Emmanuel Macron a aussi salué "l'esprit de responsabilité de plusieurs dirigeants de la droite et Jean-Pierre Raffarin le premier".

 

Emmanuel Macron ce 28 avril à Montmorillon (86)




 

Sur le même sujet

Les + Lus