Les salariés de Brico-dépôt à Dissay dans la Vienne réclament une hausse de salaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux .

À l'appel des syndicats CGT et FO, les salariés de Brico-dépôt et Castorama sont en grève ce premier février. Ils réclament une hausse de salaire de 100 euros.

Les salariés de Brico-dépôt à Dissay dans la Vienne ont répondu à l'appel national à la grève lancé par la CGT et FO dans le grouype Kingfisher, également propriétaire de Castorama.



Ils réclament une meilleure répartition des richesses dans l'entreprise comme ils l'expliquent dans leur tract.

Les salaires des cadres les plus hauts dans l'entreprise ont augmenté de 5,69% l'an dernier selon eux, et en 2017, les 10 plus gros salaires ont augmenté de 34%.



Devant ce constat, les salariés réclament une hausse des salaires de 100 euros nets mensuels. Alors que la direction ne leur a proposé que 1% d'augmentation.

Ils ont débrayé ce matin devant le magasin Brico-dépôt de Dissay dans la Vienne. 



De son côté la direction des ressources humaines de Castorma et Brici-dépôt a réagi dans un communiqué. Elle explique que, "dans le cadre de annonces du gouvernement en faveur du pouvoir d'achat, une prime exceptionnelle d'un montant de 300 euros a été versée à tous les salariés en CDI, en CDD ou à temps partiel." 

Elle se déclare par ailleurs très attachée au dialogie social " permanent et constructif".



Reportage de Clément Massé, Stéphane Bourin et Thierry Cormerais. Intervenants : Serge Sanson, CGT Brico-Dépôt. Elodie Ferrier, CGT Commerce 86. Albane Runfola, salariée de Brico-Dépôt. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité