Cet article date de plus de 3 ans

Senatoriale : qui sont les candidats à la succession de Jean-Pierre Raffarin ?

L'élection sénatoriale partielle dans la Vienne aura lieu dimanche 17 décembre 2017 pour désigner le successeur de Jean-Pierre Raffarin (LR).
De gauche à droite : Yves Bouloux, Gisèle Jean, Philippe Brottier et Véronique Wuyts-Lepareux
De gauche à droite : Yves Bouloux, Gisèle Jean, Philippe Brottier et Véronique Wuyts-Lepareux © Antoine Morel (FTV)
Qui siégera aux côtés d'Alain Fouché au Sénat ? Suite à la démission début octobre de Jean-Pierre Raffarin (LR), les 1185 grands électeurs du département sont appelés aux urnes dimanche pour désigner le second sénateur de la Vienne. 

Nos équipes sont parties à la rencontre de quatre des sept candidats. 

Reportage : François Bombard et Antoine Morel

Gisèle Jean, maire de Queaux soutenue par le PCF, plaide pour une refonte de la fiscalité "pour donner plus de pouvoirs aux collectivités". "Aujourd'hui, ce dont nous avons besoin, ce sont des services publics et de l'investissement public." Elle soutient une coopération des territoires entre ruralité et communautés urbaines.

Yves Bouloux, maire de Montmorillon et président de l'association des maires de la Vienne, est soutenu par Jean-Pierre Raffarin. Son credo : "être un homme de terrain pour apporter des solutions aux problèmes de nos élus locaux et, indirectement de nos citoyens." Sur la défense de la ruralité, Y. Bouloux souahite avant tout "trouver les remèdes nécessaires en matière de couverture numérique".

Véronique Wuyts-Lepareux, adjoite au maire de Mignaloux-Beauvoir et candidate LREM, veut "être l'actrice des transformations qui se mettent en place et dont nos territoires ont besoin". Fidèle à la "volonté d'Emmanuel Macron", la candidate veut encourager la ruralité à "prendre une part dans la reprise économique".

Philippe Brottier, maire de Fontaine-le-Comte et candidat sans étiquette se revendique comme "force de proposition" pour la ruralité. "Tous ensemble, en partant de la base" pour "anticiper" et non plus "subir" les réformes.

Les trois autres candidats sont Thierry Perreau, conseiller régional et conseiller municipal de Loudun (EELV), Alain Verdun, conseiller régional et conseiller municipal de Poitiers (FN) et Moïse Lesage (extrême-droite).

Le scrutin aura lieu dimanche à la préfecture de la Vienne, à Poitiers, de 8h30 à 11h. En cas de second tour, il se déroulera de 15h30 à 17h30.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections sénatoriales élections