AIDES emménage dans de nouveaux locaux à Poitiers

A Poitiers, l'association AIDES s'est installée dans de nouveaux locaux plus spacieux et au cœur de la ville. Aides pourra ainsi mener dans de meilleures conditions son travail d'information et de prévention sur le SIDA et sur les infections sexuellement transmissibles.
Les nouveaux locaux de l'association AIDES à Poitiers, à la Porte de Paris.
Les nouveaux locaux de l'association AIDES à Poitiers, à la Porte de Paris. © Sophie Goux/ France Télévisions
Dans ces nouveaux locaux de la Porte de Paris, AIDES 86 dispose de 200 mètres carrés de surface et a pu installer différentes salles pour répondre aux missions de l'association et accueillir les personnes qu'elle soutient. Une salle est dédiée au dépistage, une autre à la distribution de matériel de prévention et une salle de douche, une laverie ou une cuisine ont été installées.

Les responsables et bénévoles de l'association proposent écoute et soutien mais ils réalisent aussi des tests de dépistage en posant une goutte de sang sur une languette. Si le résultat est positif, les personnes infectées sont dirigées vers le service des maladies infectieuses du CHU de Poitiers.

Collaboration avec le CHU de Poitiers

A Poitiers, AIDES et le CHU collaborent de façon étroite. Une fois par mois, Gwénaël LE MOAL, le chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital propose des consultations dans les locaux d'AIDES. Il réalise alors des tests de dépistage du VIH et des Maladies Sexuellement Transmissibles (MST), il peut aussi prescrire le PREP, un traitement médicamenteux préventif destiné aux personnes non contaminées susceptibles d'avoir des conduites à risque. Une mesure de profilaxie ayant prouver son efficacité.

AIDES créée en 1984

AIDES a été créée en 1984 par Michel Defert, compagnon du philosophe poitevin Michel Foucault, après le décès de ce dernier. A l'époque le Sida était méconnu et à chaque fois mortel ce qu'elle n'est plus aujourd'hui. La maladie faisait, il y a trente ans, l'objet de nombreux préjugés.

A Noël 83 quand il est tombé malade, la maladie était tellement stigmatisée et stigmatisante qu'aucun médecin n'avait osé aborder franchement le sujet avec lui.
- Daniel Defert, sociologue 

C'est cette absence de parole, de considération et de prise de conscience autour de la maladie qui a incité Daniel Defert à créér une association pour prévenir le Sida et venir en aide aux malades.

N'ayant pas pu parler avec lui, ayant l'impression qu'il était mort dans une espèce de silence que certains pouvaient interpréter comme un silence honteux, je ne voulais pas laisser cette impression et c'est pour ça qu'à la mort de Michel Foucault, j'ai créé AIDES.
Daniel Defert, sociologue 

AIDES a été reconnue d’utilité publique en 1990. Elle est aujourd'hui la première association française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales et l’une des plus importantes au niveau européen.

Le reportage à Poitiers de Sophie Goux, Laurent Gautier et Philippe Ritaine :
Poitiers : de nouveaux locaux pour AIDES

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sida santé société