Le refuge SPA de Poitiers recherche des familles d’accueil pour chatons

Et si vous deveniez une famille d’accueil pour chatons, le temps qu’ils trouvent une nouvelle famille ?
 

Désolé, mais Paulette a déjà été adoptée.
Désolé, mais Paulette a déjà été adoptée. © Jérôme Vilain
Chaque année, le refuge SPA de Poitiers accueille de nombreux chatons, parfois âgés de quelques heures, souvent de quelques jours ou quelques semaines, parfois accompagnés de leurs mères, parfois seuls.
Les premiers chatons de l'année 2020 vont arriver dans très peu de temps.
La SPA de Poitiers va rapidement avoir besoin de familles d'accueil pouvant offrir un toit aux chatons et à leur maman, le temps qu'ils soient adoptés.

Qu’est-ce que c’est une famille d’accueil ?

C'est avant tout prendre soin de l’animal, le socialiser quand il n’a jamais connu l’homme, s’en occuper le temps qu'il soit en âge d'être adopté, et lui permettre de grandir dans un environnement agréable et sain.

Quelles sont les conséquences financières pour les familles ?

Il n’y en a pas. L'association prend en charge les frais de nourriture et les frais vétérinaires. Le vétérinaire de la SPA consulte les matins de la semaine au refuge, les familles d'accueil seront en contact avec des bénévoles qui pourront les aider et les accompagner durant la croissance des chatons.

Quelles sont les conditions nécessaires pour pouvoir devenir famille d’accueil ?

- Il faut être véhiculé.
- Il faut que les chats du foyer (s’il y en a) soient dépistés et à jour de vaccins.
- Il faut résider dans le département de la Vienne.
 
Par ailleurs, si vous préférez les chiens aux chats, la SPA de Poitiers recherche aussi régulièrement des familles d'accueil pour toutous (seniors ou chiots), ainsi que pour des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie).

Plus d'info par mail à : contact@spa-poitiers.fr ou via sur le site internet de la SPA de Poitiers, mais aussi à l'Ecole du chat libre de Poitiers.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter