Tour féminin de Grande-Bretagne : Clara Copponi de FDJ Nouvelle Aquitaine prend la tête du classement

Publié le
Écrit par Clément Massé
La Néerlandaise Amy Pieters (SD Worx) remporte la seconde étape du AJ Belle Women's Tour (Tour féminin de Grande-Bretagne) devant Clara Copponi (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) qui, elle, prend le maillot bleu de leader.
La Néerlandaise Amy Pieters (SD Worx) remporte la seconde étape du AJ Belle Women's Tour (Tour féminin de Grande-Bretagne) devant Clara Copponi (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) qui, elle, prend le maillot bleu de leader. © Zac Goodwin - PRESS ASSOCIATION IMAGES - MAXPPP

À l'issue de la seconde étape du Tour féminin de Grande-Bretagne, Clara Copponi s'empare du maillot de leader. Une première dans une épreuve World Tour pour l'équipe féminine. La cycliste de FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope se dit "prête à se battre" pour gagner une étape.

C'est une première pour l'équipe cycliste féminine FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. L'une de ses représentantes, la sprinteuse Clara Copponi, vient de s'emparer du maillot bleu de leader d'une épreuve World Tour, le plus haut niveau mondial, lors du tour féminin de Grande-Bretagne, le AJ Bell Women's Tour

Copponi, qui termine à la deuxième place de la deuxième étape de ce tour, lors d'une épreuve en circuit à Walsall, près de Birmingham, remportée par la Néerlandaise, Amy Pieters (SD Worx), se classe première du classement provisoire, ce mardi soir. 

Deux podiums à la suite, c'est bien, mais je veux plus. Je suis prête à me battre! 

Clara Copponi, sprinteuse FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope

"Je suis très heureuse, mais comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, ce n'est pas suffisant pour moi", a commenté Clara Copponi dans une interview diffusée par l'organisation de la course, avant de poursuivre : "Cette semaine, je veux gagner ! Deux podiums à la suite, c'est très bien, mais je veux plus. (...) Je suis prête à me battre !"

La deuxième étape, débutée dans le froid, s'est révélée tendue et intense pour les cyclistes. 

Clara Copponi est régulière. Elle a réussi à prendre le groupe des costauds à quelques kilomètres de l'arrivée. 

Nicolas Maire, directeur sportif de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope

"Elle a réussi à prendre le groupe des costauds à quelques kilomètres de l'arrivée", commente Nicolas Maire le directeur sportif de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. "Elle est restée très régulière. On est contents que son travail et celui de ses coéquipièrs marche. On la sent plus libérée."

Malgré les chutes dans le Paris-Roubaix, les filles ont bien récupéré et arrivent à aider Clara.

Nicolas Maire, directeur sportif de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope

La veille, Clara Copponi s'était classée troisième de la première étape de ce tour de Grande Bretagne où la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope s'était surtout donnée pour objectif "de disputer les sprints au mieux".

"C'est une course qui devait avoir lieu en juin et qui a été reportée comme d'autres. En terme d'objectifs, on s'est donc adaptés", poursuit Nicolas Maire. "On emmenait une équipe où une moitié venait de terminer le Paris-Roubaix et où l'autre moitié restait fraîche, ce qui est différent d'une course où toute l'équipe arrive avec fraîcheur. Malgré les chutes dans le Paris-Roubaix, les filles ont bien récupéré et arrivent à aider Clara."

Objectif : la victoire d'étape

Face à ces premiers résultats galvanisants pour l'équipe, l'ambition est revue à la hausse. 

"Comme tout sportif, on en veut toujours plus", reconait Nicolas Maire. "On va tout mettre en place pour décrocher une victoire d'étape maintenant. Il va falloir défendre ce maillot !"

La troisième étape, ce mercredi, est un contre la montre à Atherstone, au Nord-Est de Birmingham. 

"Je pense que Clara peut faire un bon chrono demain, mercredi. Mais de là à garder la maillot bleu, ça va être dur, mais on va avoir à coeur de décrocher une victoire d'étape", poursuit Nicolas Maire.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.