Trois restaurants de Poitiers concoctent un repas solidaire pour le 30 avril

Trois chefs cuisiniers de Poitiers ont décidé de mijoter ensemble un menu “solidaire” dont une partie des bénéfices sera reversée à l’association poitevine Cord’âges.

Les trois chefs cuisiniers associés pour un repas solidaire (de gauche à droite) Olivier Leclerc, Joëlson Viera et Mathias Martin
Les trois chefs cuisiniers associés pour un repas solidaire (de gauche à droite) Olivier Leclerc, Joëlson Viera et Mathias Martin © Olivier Leclerc

A l’origine de ce repas solidaire, trois cuisiniers de la région. Et c'est Olivier Leclerc, chef cuisinier du restaurant la Cuisine de Comptoir à Poitiers qui est l’instigateur de ce projet culinaire.

Pour cette opération il s’est associé à deux autres cuisiniers. Il s’agit de Joëlson, chef du Lobster bar et de Mathias Martin, chef de l'Auberge le Centre Poitou.Tous les trois sont installés sur Poitiers.

 

Des chefs cuisiniers qui ne demandaient qu’à unir leur savoir-faire pour confectionner un repas solidaire dont une partie des bénéfices seront reversés à une association poitevine.

Alors que leurs restaurants sont seulement ouverts à la vente à emporter ou en livraison, les trois chefs ont décidé de tabler sur la confection d’une centaine de repas.

L'heureuse élue sera l'association d’aide aux personnes isolées en difficulté Cord’âges dont la devise est de créer du lien social.

Repas à six mains

Des menus que les chefs vont, de l’entrée au dessert, préparer “à six mains”. 

Ce festin sera concocté chez Olivier Leclerc et la dégustation aura lieu le vendredi 30 avril prochain pour celles et ceux qui auront réservé leurs mets. "Les personnes vont pouvoir commander leur menu et venir les chercher entre 18h et 19h le jour-même" explique Olivier Leclerc, chef du restaurant La Cuisine du Comptoir.

L’équipe espère vendre une centaine de menus à 39 euros. Et pour chaque vente ce sont 10 euros qui seront reversés à Cord’âges.

Des chefs solidaires

Malgré les difficultés actuelles des restaurateurs, les trois chefs retroussent leurs manches et s’unissent pour aider les plus démunis. “Ce n’est pas parce qu’on est fermés qu’on ne peut rien faire” telle est la devise d'Olivier Leclerc.

C’est aussi avec des confrères du cru qu’Olivier Leclerc souhaite s’associer. Les cuisiniers travaillent avec des producteurs locaux.

Un boulanger de Poitiers et un viticulteur local du Domaine de la Tour Beaumont seront aussi de la partie pour fournir des produits locaux.

 

Il faut faire preuve de solidarité

Olivier Leclerc, chef du restaurant la Cuisine du Comptoir

Du positif et du partage

Et en cette période difficile de crise sanitaire le trio met un point d’honneur à réaliser cette opération solidaire.

 

On arrive à envoyer des ondes positives

Olivier Leclerc, chef du restaurant la Cuisine du comptoir

 

Ce dernier n’en est pas à son coup d’essai en matière de solidarité. Avec d’autres professionnels des métiers de la bouche, il a déjà participé à d’autres opérations sur Poitiers.

Olivier Leclerc chef cuisinier au restaurant la Cuisine de Comptoir
Olivier Leclerc chef cuisinier au restaurant la Cuisine de Comptoir © Olivier Leclerc

Noël dernier,  c’est auprès des enfants hospitalisés qu’Olivier Leclerc a pu remettre une somme de 1.600 euros pour acheter des jouets aux petits malades.

Il s’est également associé avec deux chefs pâtissiers pour confectionner près de quatre-cent desserts et remettre cette fois-ci l’intégralité des ventes à la SPA.

L’an passé encore, il a collaboré à la confection et à la distribution de plateaux repas tous les jeudis pendant huit semaines pour les personnels soignants, notamment les infirmières. 

Des opérations qu’il renouvellera auprès de foyers pour personnes handicapées et de maisons de retraites.

Des menus à emporter

Cette fois-ci encore les convives qui vont acheter leurs menus participeront à un bel élan de solidarité dans les assiettes.

Parce que la solidarité peut aussi se faire par la cuisine !

les trois chefs cuisiniers

Les chefs “solidaires” espèrent ainsi pouvoir reverser la somme de 1.000 euros à l’ association retenue et gagent que le plaisir du partage sera aussi celui des papilles pour le plus grand bonheur des membres de l’atelier Cord’âges. 

D’ailleurs les bénéficiaires de l’opération, seront présents lors de la distribution des menus le 30 avril au restaurant la Cuisine de Comptoir, 92 Avenue du Plateau des Glières à Poitiers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société