• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vienne : des financements européens pour le photovoltaïque

Une ferme photovoltaïque à Dangé-Saint-Romain au nord de la Vienne / © Anne-Marie Baillargé / France 3
Une ferme photovoltaïque à Dangé-Saint-Romain au nord de la Vienne / © Anne-Marie Baillargé / France 3

Des membres de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) se sont rendus dans une ferme photovoltaïque à Dangé Saint-Romain (Vienne) pour acter le financement des énergies renouvelables par l'Union européenne.

Par Elise Koutnouyan

70 millions d'euros. C'est le montant de l'enveloppe que la Banque Européenne d'Investissement (BEI) consacre aux entreprises Sorégies, SRD et Sergie du groupe Energies Vienne. 

Objectif : 45% d'énergie renouvelable en 2025


Pour concrétiser ces financements, des représentants de la BEI se sont déplacés jeudi matin dans une ferme photovoltaïque à Dangé-Saint-Romain, au nord de la Vienne, dont la mise en service est prévue fin janvier 2018.

Sur le terrain d'une ancienne carrière de granulat de 9 hectares, 18 000 panneaux solaires sont en cours d'installation. Ils pourront produire 6 millions de kWh, soit l'équivalent de la consommation de 3000 habitants.

Objectif : approvisionner les entreprises locales et Châtellerault. Cette centrale permettra d'économiser 1 800 tonnes de CO² par an.

L'objectif est d'arriver à 45% d'énergies renouvelables en 2025. C'est plus rapide et plus haut que la Loi transition énergétique, qui prévoit 40% de renouvelable en 2030. (Emmanuel Julien, président du directoire de la Sergie) 


Le plan Junker prévoit des aides européenes à la recherche, à l'innovation, à l'emploi et aux énergies renouvelables telles que les éoliennes ou encore le photovoltaïque.

Reportage : Anne-Marie Baillargé et Stéphane Hamon

 

Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus