Vienne : journée morte aux impôts

Des agents de quatre centres des finances publiques du département ont manifesté, ce jeudi matin, pour exprimer leurs craintes face aux suppressions de postes annoncées.
Des agents des Finances publiques manifestent devant le Centre des impôts, rue de Slovénie à Poitiers, jeudi 14 février 2019
Des agents des Finances publiques manifestent devant le Centre des impôts, rue de Slovénie à Poitiers, jeudi 14 février 2019 © Stéphane Hamon / France 3 Poitou-Charentes
Habillés de noir, les agents des impôts de la Vienne ont fait "journée morte", ce jeudi 14 février, à l'appel de l'intersyndicale Solidaires finances publiques, FO et Finances CGT. Entre 8h30 et 9h30, ils étaient une quarantaine devant le centre de la rue de Slovénie, à Poitiers. Trois autres centres étaient concernés par cette action de grève : Châtellerault, Montmorillon et la direction départementale, rue Riffault à Poitiers.
 

Craintes sur les suppressions de postes et la réforme de la fonction publique


Motif de la mobilisation : montrer leur mécontentement face aux restructurations et aux suppressions d'emplois. Dans la Vienne, 83 emplois ont déjà été supprimés depuis 2012. Les syndicats craignent qu'autant le soient d'ici trois ans. A l'échelle nationale, environ 50 000 postes vont être supprimés à l'horizon 2022. Pour absorber ces suppressions, l'administration réorganise ses services par des fermetures de trésoreries.
 

On est inquiets pour nos services. Ce qui nous attend dans les années à venir, c'est un seul service des impôts des entreprises et un ou deux pour les particuliers, dans tout le département. C'est donc plus de déplacements pour les contribuables et toujours moins de service public, dénonce Amélie Bardet, secrétaire départementale FO - DGFIP 86

 
Autre crainte exprimée ce jeudi matin : la refonte du statut de la fonction publique. L'avant-projet de loi de "modernisation" a été présenté ce jeudi en conférence de presse. La réforme du gouvernement, qui prévoit notamment un recours plus facile aux contractuels et l'introduction de la rémunération au mérite, pourrait être adoptée avant l'été.

Dans la Vienne, d'autres actions aux impôts sont prévues dans les semaines à venir. 

En Charente-Maritime aussi, les agents étaient en grève ce jeudi. Reportage à La Rochelle : Asma Mehnana et Pierre Lahaye

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie manifestation social