• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vienne : un projet d'aménagement de la RN147 pour faire disparaître le point noir de Mignaloux-Beauvoir

DEs embouteillages se forment fréquemment aux feux rouges de Mignaloux sur la RN147 à l'approche de Poitiers. / © Sophie Goux/France 3
DEs embouteillages se forment fréquemment aux feux rouges de Mignaloux sur la RN147 à l'approche de Poitiers. / © Sophie Goux/France 3

Tous les automobilistes empruntant la RN147 entre Poitiers et Limoges le savent, la traversée de Mignaloux-Beauvoir à l'arrivée sur Poitiers est un vrai casse-tête et une source de nuisances pour les habitants. L'Etat engage un projet d'aménagement et lance une première étape de concertation.

Par Christine Hinckel

Chaque jour, 17 000 véhicules dont de nombreux camions traversent Mignaloux-Beauvoir en empruntant la RN147 et les embouteillages, parfois très importants en période de vacances, sont fréquents aux deux feux rouges installés dans la commune. Ils entraînent leurs lots de nuisances pour les riverains et induisent un report de circulation sur les routes secondaires adjacentes.  
Dans le secteur de Mignaloux, le problème est double car au trafic dû au transit sur la Nationale se mêlent les déplacements domicile-travail des habitants du sud-est de Poitiers. 

Pour fluidifier le trafic sur cette portion de route et sur l'ensemble de la Nationale Poitiers-Limoges qui est particulièrement accidentogène, l'Etat va se lancer dans un important projet d'aménagement dont la réalisation est inscrite au volet Mobilité du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020. Six millions d'euros vont être consacrés au financement des études et des acquisitions foncières (1 M€ État, 1 M€ Région, 2 M€ Département et 2 M€ Grand Poitiers).
 
Les 6 propositions de tracés pour la RN.147 au sud de Poitiers. / © DREAL
Les 6 propositions de tracés pour la RN.147 au sud de Poitiers. / © DREAL


Six propositions de tracés


Première étape des études sur ce projet, une concertation volontaire est engagée du 4 au 31 mars 2019 entre l'Etat et les usagers et riverains. Quatre réunions vont être organisées pour débattre du projet et présenter les six scénari étudiés. Ils sont également consultables dans les mairies de Poitiers, Mignaloux-Beauvoir, Nieul-l'Espoir, Nouaillé-Maupertuis, Saint-Julien l'Ars, Savigny-l'Evescault et Sèvres-Anxaumont.
Chaque scénario comprend une mise à 2X2 voies entre Fleuré et l'entrée de Mignaloux. Le plus coûteux est chiffré à 155 millions d'euros et le moins onéreux à 79 millions d'euros.

Le grand public peut aussi prendre connaissance du dossier sur le site de la DREAL Nouvelle-Aquitaine.

Le but de cette première concertation est de faire émerger une ou deux propositions d'aménagement qui seront ensuite approfondies avec des propositions de tracés plus précis.

Jeudi 28 février de 6h à 9h, France Bleu Poitou et France Bleu Limousin s’associent pour une émission spéciale autour de la nationale 147.

Plus d'informations avec le reportage de Sophie Goux, Laurent Gautier et Thierry Cormerais :
Vienne : concertation pour l'aménagement de la RN147 à Mignaloux-Beauvoir
Reportage de Sophie Goux, Laurent gautier, Hubert Tricoche et Thierry Cormerais Intervenants : Isabelle Dilhac, Préfète de la Vienne, Gérard Sol, Maire de Mignaloux-Beauvoir et Julie Callard , commerçante.

Quatre réunions publiques entre les représentants de l'Etat et les habitants sont organisées, voici les dates :
  • À Mignaloux-Beauvoir, le 13 mars à 18h, salle des Magnals
  • À Sèvres-Anxaumont le 19 mars à 18h, salle polyvalente
  • À Poitiers le 20 mars à 18h. Université de droit-Bâtiment A1 Amphi 600
  • À Savigny-l'Evescault le 25 mars à 18h, salle des fête sdes Grassinières.

Patrick Ferrer - Président de l'association de défense du cadre de vie, du patrimoine et de l'environnement de Mignaloux-Beauvoir invité de France 3.
Invité du 12/13 de France 3 Poitou-Charentes
Patrick Ferrer - Président association de défense du cadre de vie, du patrimoine et de l'environnement de Mignaloux-Beauvoir. - F3 PC - Extrait 12/13 Poitou-Charentes du 4 mars 2019.

Sur le même sujet

Deux maires parmi les 72 soutiens pour Emmanuel Macron

Les + Lus