Volley-Ball : Tours remporte le derby contre Poitiers, 1-3, après un match à l'ambiance tendue

En Ligue A de volley-ball, le derby entre Poitiers et Tours a été remporté, 1-3, par l'équipe tourangelle, hier soir, samedi 24 octobre, à la salle Lawson-Body. Le TVB (Tours Volley Ball) s'est imposé après une rencontre tendue au cours de laquelle les centraux de Tours ont démontré leur efficacité.

Poitiers s'est incliné 1-3 sets face à Tours.
Poitiers s'est incliné 1-3 sets face à Tours. © J.Vilain/ France Télévisions
Devant un public exclusivement poitevin pour cause de couvre-feu à Tours mais une salle tout de même pleine, les volleyeurs du Stade Poitevin ont enregistré leur première défaite depuis le début de la saison face au TVB, actuellement deuxième de Ligue A et champion de France en titre.

Le derby Poitiers/Tours est toujours un moment attendu par les joueurs et les amateurs de volley et celui d'hier soir a tenu ses promesses.
Menée par ses deux centraux Aracaju et Montés qui ont mis en difficulté le block poitevin, l'équipe tourangelle a donné le ton du match en empochant le premier set (22-25) puis le deuxième sur le même score.
"On a mal géré la fin des deux premiers sets." reconnaîtra Brice Donat à la fin de la rencontre. "Leurs centraux sont redoutables même quand on les mettait en difficulté avec notre service, ils repassaient toujours par le centre. Ils ont fait un très bon match" a ajouté l'entraîneur poitevin.
Le Stade Poitevin a sauvé l'honneur en remportant la troisième manche 25-22 mais Poitiers va s'incliner dans le quatrième et dernier set sur le même score.
Dans cette dernière manche, les joueurs de Brice Donat vont multiplier les échecs au service. Après  trois victoires en trois matchs, cette défaite laisse un goût amer à la jeune équipe poitevine.

On a fait pas mal d'erreurs sur des contre-attaques ou des balles où on aurait dû mettre le point. Alors qu'on s'est bien débrouillé sur les contre-attaques difficiles, les points plus faciles on a fait des fautes, des erreurs de lucidité.

Swann Ngapeth, réceptionneur-attaquant du Stade Poitevin VB


"Une victoire de charognards"

On s'attendait à un match serré pour ce derby, privé des encouragements sonores habituels des supporters tourangeaux n'ayant pas pu faire le déplacement à Lawson-Body. La tension était moindre dans les tribunes mais elle était bien présente sur le terrain. Au jeu de la pression visant à déstabiliser l'adversaire, Tours s'est montré plus fort, une question d'expérience peut-être.

C'est une équipe qui se bat tout le temps, ça ne pouvait être qu'une victoire de charognards. Poitiers ne lâche rien, ils jouaient bien depuis le début, ils arranguent, ils essayent de chercher et en même temps, ça fait du bien, ça fait du spectacle, c'est plutôt agréable de jouer contre des équipes comme ça plutôt qu'aseptisées.

Hubert Henno, entraîneur du Tours Volley Ball


Un spectacle dont l'entraîneur poitevin se serait bien passé et pour qui cette guerre des nerfs s'est révélée "fatigante" et surtout "inutile" pour une équipe du niveau de Tours.

C'est vrai qu'un derby c'est toujours un peu tendu mais je suis un peu surpris qu'une équipe de ce niveau là ne soit pas plus gentleman. C'est sans arrêt, c'est fatiguant avec une contestation sur chaque point alors c'est vrai que nous répondons mais je ne pense pas que nous ayons été les premiers ce soir. Je pense qu'ils n'ont pas absolument pas besoin de ça pour gagner les matchs.

Brice Donat, entraîneur du Stade Poitevin VB


Ce derby a donc signé la fin de l'invincibilité pour Poitiers. Prochain rendez-vous pour le Stade Poitevin, le match contre Nice ce mardi 27 octobre, une rencontre reportée, pour cause d'épidémie de Covid-19, de la troisième journée de championnat et qui devait se jouer le 9 octobre dernier. 

 
Volley-Ball : victoire de Tours (1-3) à Poitiers
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade poitevin volley beach sport volley-ball