Week-end d'adoption au refuge SPA de Poitiers

Opération portes ouvertes au refuge SPA de Poitiers. L'occasion pour les bénévoles et les salariés de l'association de vider un peu le refuge qui compte plus de 500 chats et une centaine de chiens.

SPA signifie "Secours et protection aux animaux", à ne pas confondre avec la "Société protectrice des animaux".
Le SPA est une association indépendante. Il adhère à l’Association DÉFENSE DE L’ANIMAL (Confédération nationale des sociétés de protection des animaux de France et des pays d'expression française), basée à Lyon, reconnue d’utilité publique, mais qui ne possède pas de refuge. C’est seulement un lien administratif.

Venir chercher un animal en refuge ne doit pas obéir à un coup de cœur. Les bénévoles veillent à bien informer les adoptants avant de leur confier un de leurs protégés.

Certains veulent adopter un animal tout se suite, comme ils vont dans un magasin acheter une paire de chaussures. On leur fait comprendre qu'ils vont s'investir pendant une quinzaine d'années, les soins, l'alimentation... Beaucoup de plaisirs mais aussi beaucoup de contraintes. Caroline Langlois, Co-responsable du refuge SPA de Poitiers


Beaucoup d'animaux ont été abandonnés cette année, les responsables de la SPA ne savent pas vraiment pourquoi, mais le constatent.  Le refuge est plein à craquer ces journées portes ouvertes peuvent leur permettre de placer plusieurs animaux. 

Le refuge de Poitiers accueille 550 chats et une centaine de chiens. Une trentaine d'animaux sont en famille d'accueil.
Il emploie une dizaine de salariés et vit de dons et de legs.

Le reportage de Sophie Goux et Stéphane Hamon
 



 
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité