• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Coupures d'électricité en Limousin en raison de la neige : vers un retour à la normale

Neige à Liginiac (19) le 29/10/18 / © Franck Petit
Neige à Liginiac (19) le 29/10/18 / © Franck Petit

Suite à l'épisode neigeux qui a touché le Limousin le 29 octobre 2018, près de 14 000 foyers ont été privés d'électricité. Ce mardi 30 octobre à 19h00, ce sont 87 % des clients qui ont retrouvé du courant. 

Par Marie-France Tharaud

Quinze à vingt centimètres d'une neige collante sont tombés hier, 29 octobre, sur l'est de la Creuse et de la Corrèze.

Ce mardi matin, les chutes de neige persistaient mais en faiblissant.

Conséquences de ces premières neiges abondantes : à 10h30, douze mille cinq cents foyers étaient encore privés d'électricité dans les deux départements. A 15h, 4 000 clients attendaient toujours le retour du courant (2 300 en Corrèze, 1 500 en Creuse et 200 en Haute-Vienne). 

Les équipes d'Enedis qui interviennent depuis la nuit dernière sont restées mobilisées. 50 techniciens de la  Force d’Intervention Rapide Electricité sont venus en renfort. Au totale, ce sont 170 personnes qui sont déployées sur le terrain. 

A 19h00, Enedis annonçait le retour du courant chez 87 % des clients touchés : 1 000 en Corrèze, 700 en Creuse et 100 en Haute-Vienne. "Enedis a l’objectif de réalimenter, en fin de soirée ce jour, 30 octobre, 90% des foyers initialement privés d’électricité, hors pannes isolées résiduelles."

Du côté des routes

La prudence est restée de mise sur le réseau secondaire une bonne partie de la journée et notamment dans le sud de la Creuse.  Aucun problème n'a été signalé sur l'autoroute A89, dans sa partie corrézienne, des opérations de salage étaient organisées ce matin. 

A noter également des interventions des équipes techniques au cours de la nuit dernière sur la RN 145. 
 

Perturbations à la SNCF

Le trafic ferroviaire a été interrompu à partir de Saint-Sulpice-Laurière en direction de Montluçon suite à des chutes d'arbres.  Des équipes de la SNCF sont intervenues pour déblayer les voies. Des bus de substitution ont été mis en service entre Saint-Sulpice et Guéret. Les travaux de dégagement ont commencé dès 6h30 ce matin.  

Le plus gros de l'intervention a été réalisé par une équipe de 4 agents armés de tronçonneuses et embarqués dans une rame de TER. Ils ont ainsi remonté la ligne entre Vieilleville et Guéret afin de déblayer la voie au fur et à mesure.

Sur le même sujet

"L'incendie du siècle", du 19 au 25 août 1949

Les + Lus