Cet article date de plus de 4 ans

#YapasDeProf: la FCPE dénonce le non-remplacement des enseignants absents

Depuis le début de l’année, la FCPE, sur son site ouyapacours, recense les jours d’absences non remplacés des enseignants.
La Gironde n'échappe pas à ce phénomène : en 2014, le taux de remplacement dans le premier degré n'a été que de 44%, soit 3093 journées de cours perdues.

© FTV
Chaque jour, des centaines d’élèves se retrouvent sans enseignant en face d’eux.
Un phénomène national que dénonce la FCPE qui s’engage dans deux journées de mobilisation nationale, les 7 et 21 avril. Un hashtag #YaPasDeProf a été créé à cette occasion.
A Bordeaux aussi la situation peut parfois être critique, comme le souligne Stéphanie Anfray,présidente de la FCPE Gironde

 

Depuis 2008, les embauches sont très insuffisantes, notamment en maths et en langues étrangères. Il faut reconnaitre que cette profession n'attire pas les foules.

Par ailleurs, si dans le primaire, on remplace un instituteur absent à partir d'une demi-journée, dans le secondaire la règle ne s'applique qu'au terme de 15 jours de carence.
Résultat: des programmes tronqués, des élèves insuffisamment préparés, à l'exemple de ces Terminales du Lycée Condorcet

Cette année, en histoire, on a eu 3 profs remplaçants. On en est maintenant à notre 4ème et on galère au niveau du programme alors qu'on passe le bac!


 

A la rentrée 2016/2017 , il est prévu de créer: 
- 123 postes dans le  primaire pour 15868 élèves supplémentaires attendus  
- 89 postes dans le secondaire pour 1231 élèves supplémentaires attendus.

Ce qui est largement insuffisant pour la FCPE qui invite, sur son site Ouyapacours , les élèves et leurs parents  à signaler et recenser tous les non-remplacements d'enseignants.


Reportage de Guillaume Decaix et Sébastien Delalot

durée de la vidéo: 01 min 34
Le non remplacement des profs agace...


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société polémique