Affaire du MAHB : les compagnes des frères Karabatic, Mladen Bojinovic et Samuel Honrubia sont arrivés au tribunal de Montpellier

Le Serbe Mladen Bojinovic à son arrivée au palais de justice de Montpellier - 2 octobre 2012 / © AFP / ARNAUD JULIEN
Le Serbe Mladen Bojinovic à son arrivée au palais de justice de Montpellier - 2 octobre 2012 / © AFP / ARNAUD JULIEN

Les compagnes des frères Nikola et Luka Karabatic, suspectées dans l'affaire du match truqué présumé, sont arrivées mardi au tribunal de grande instance de Montpellier pour être présentées aux juges d'instruction.

Par Fabrice Dubault

Mladen Bojinovic et Samuel Honrubia sont arrivés au tribunal de Montpellier

Le Serbe Mladen Bojinovic, l'un des joueurs de Montpellier mis en cause dans l'affaire des paris illicites entourant un match de handball présumé truqué, le 12 mai, est arrivé mardi matin au tribunal de Montpellier.
Bojinovic est le premier joueur à rejoindre le palais de justice. Quelques instants auparavant, les deux compagnes des frères Luka et Nikola Karabatic, également placés en garde à vue dans ce dossier, étaient arrivées au tribunal de grande instance, cachées sous des couvertures.

Il est arrivé à l'arrière d'une voiture de police banalisée, qui a tenté tout d'abord de pénétrer dans le palais par une première entrée mais, devant la foule
des journalistes, le véhicule a fait demi-tour pour entrer dans le bâtiment par une autre issue.

Samuel Honrubia est arrivé peu après.

Les compagnes des frères Karabatic sont arrivées au tribunal de Montpellier

Les deux jeunes femmes sont arrivées discrètement, peu avant 11H00, en voiture de police banalisée, sans sirène, la tête cachée par une couverture. Depuis le parking où elles sont sorties, elles sont montées directement au cabinet d'instruction sans passer par le hall.

Lundi, le procureur de la République de Montpellier, Brice Robin, avait précisé que, dans cette affaire des paris sportifs litigieux entourant le match de D1 Cesson-Montpellier du 12 mai, 18 personnes (dont neuf joueurs évoluant tous à l'époque à Montpellier) avaient été placées en garde à vue.
Les compagnes des joueurs devaient ouvrir le bal des présentations aux deux magistrats instructeurs, avait ajouté le procureur lors d'une conférence de presse.

Selon Brice Robin, seule la compagne de Luka Karabatic, l'animatrice de télé Jeny Priez, interpellée dimanche, a admis devant les enquêteurs "avoir parié" pour son compagnon, à sa demande et "avec l'argent de celui-ci".
Les autres suspects ont gardé le silence, réservant leurs déclarations pour les juges. Selon des avocats de joueurs, ceux-ci ont parié, bien qu'ils en aient l'interdiction, mais n'ont pas truqué le match.

Les joueurs mis en cause sont Luka et Nikola Karabatic, Mickaël Robin, Primoz Prost, Samuel Honrubia, Wissem Hmam, Dragan Gajic, Mladen
Bojinovic, Vid Kavticnik.


Lundi soir, trois d'entre eux (Mickaël Robin, Vid Kavticnik et Wissem Hmam) ont été remis en liberté à Nanterre, tandis qu'un autre joueur héraultais, Issam Tej, a été placé en garde à vue à Montpellier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus