Cinespaña : la vérité sur les bébés volés d'Espagne

© D.R.
© D.R.

Dans le cadre du festival Cinespaña, deux jeunes réalisateurs ont présenté ce samedi à Toulouse "Donde estas ?", leur documentaire sur les 300 000 bébés espagnols volés à leurs mères, de 1939 à 1987.

Par Marie Martin

C'est une page incroyable de l'histoire espagnole, qui ressemble douloureusement à celle de l'Argentine...
Entre 1939 et 1987, des milliers de bébés ont été arrachés à leur mère. Tout commence sous le Franquisme. Les victimes sont des jeunes femmes républicaines emprisonnées : les autorités entendent "offrir" à leurs bébés des conditions "décentes" d'éducation. L'Espagne de Franco se base alors sur une étude pour le moins scandaleuse d'un médecin-psychiatre proche de Franco, le Dr Antonio Vallejo Nágera, qui écrivit notamment :
  • "Les relations intimes existant entre le marxisme et l’infériorité mentale sont évidentes et concluent, sur base de ce postulat, que la mise à l’écart des sujets, dès l’enfance, pourrait affranchir la société de cette idéologie"

Une pratique révoltante

Le procédé est ignoble, la pratique pire encore. L'Eglise, qui gère orphelinats et hôpitaux, persuade les jeunes mères d'abandonner leurs bébés au profit de familles "convenables et politiquement correctes". Parfois, on va jusqu'à faire croire à ces femmes que leurs enfants sont morts-nés. Si elles insistent pour les voir, on leur présente des bébés congelés.30 000 enfants auraient ainsi été volés à leurs parents durant le Franquisme.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là. L'odieuse pratique se perpétue. Jusque dans les années 80. Ce qui porterait à 300 000 le nombre d'enfants perdus du Franquisme. Le juge Baltásar Garzón a été le premier magistrat à enquêter sur ce dossier, avant d'être démis de ses fonctions par la justice espagnole.
Aujourd'hui, 1 400 plaintes auraient été déposées.

Donde estas ?

Cette page noire de l'histoire de l'Espagne, Sandrine Mercier et Juan Gordillo Hidalgo l'ont raconté dans leur documentaire, Donde estas ?, un 52 minutes qui s'attache à deux personnages : une enfant volée et une mère à la recherche de son enfant perdu, la première vivant dans la région Midi-Pyrénées où la communauté espagnole est très importante.
Présenté en avant-première dans le cadre du festival toulousain Cinespaña, le film sera également diffusé sur France 3 Midi-Pyrénées, le 24 novembre prochain. 

Et aujourd'hui ?

Après la révélation du scandale, le gouvernement espagnol a autorisé l'ouverture d'un vaste organisme de recensement, qui devrait permettre de regrouper toutes les informations concernant les victimes : nom, date et lieu de naissance, ADN. Mais beaucoup de plaintes ont été classées sans suite et les associations de victimes doivent régulièrement rappeler aux autorités leurs engagements. Jusqu'à maintenant, douze femmes seulement auraient retrouvé leurs enfants...

Donde estas ? : le scandale des enfants espagnols volés


Sur le même sujet

Les + Lus