• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Benoît Hamon signe les premiers emplois d'avenir dans le Gers

Benoît Hamon signe les deux premiers contrats d'avenir de la région, à Auch. / © MaxPPP
Benoît Hamon signe les deux premiers contrats d'avenir de la région, à Auch. / © MaxPPP

Benoît Hamon, le ministre délégué en charge de l'économie sociale et solidaire, signe à Auch les premiers emplois d'avenir de la région Midi-Pyrénées.

Par Laurence Boffet

Benoît Hamon signe à Auch les premiers emplois d'avenir de la région Midi-Pyrénées. Le ministre délégué à l'économie sociale et solidaire rencontre ce vendredi des associations et des acteurs de l'économie solidaire du Gers. En fin de matinée, il a signé les premières conventions emplois d'avenir entre l'état et le conseil général du Gers.
Les emplois d'avenir, la première mesure phare du gouvernement Hollande en direction des jeunes, ont été actés dans la loi du 26 octobre 2012. Ils sont destinés aux jeunes de 16 à 25 ans, souvent déscolarisés, peu ou pas diplômés et venant de zones défavorisées. Ces contrats s'accompagnent d'une formation pour leur permettre de débuter un parcours professionnel. Ils seront signés essentiellement avec des acteurs de l'économie solidaire : "la volonté des pouvoirs publics c'est de faire en sorte que ceux qui ont des besoins : les associations, les coopératives, les mutuelles aient les moyens d'embaucher. Le programme Emplois d'avenir est destiné à cela." a précisé Benoît Hamon sur l'antenne de France 3 Midi-Pyrénées.
L'objectif fixé par le gouvernement est de 100 000 contrats signés en France en 2013, 150 000 d'ici 2014. Ce vendredi matin à Auch, Estelle Valentin et Bouazza Sadgui ont signé les deux premiers de Midi-Pyrénées. L'objectif pour la région est d'en établir 6 000 d'ici l'été prochain.

Estelle et Bouazza, 21 et 17 ans. / © Karine Pellat/France 3 Midi-Pyrénées
Estelle et Bouazza, 21 et 17 ans. / © Karine Pellat/France 3 Midi-Pyrénées
Estelle et Bouazza sont tous deux embauchés au conseil général d'Auch. Estelle a signé un contrat de jardinier. Bouazza a signé un contrat d'assistant logistique.


Les emplois d'avenir en quelques clés :

  • Ils sont réservés aux jeunes de 16 à 25 ans soit sans qualification, soit peu qualifiés et rencontrant des difficultés particulières d'accès à l'emploi.
  • Leur durée peut varier de 1 à 3 ans.
  • Ces contrats sont destinés en priorité aux acteurs publics comme les collectivités locales ou les associations mais les entreprises pourront y avoir accès sous certaines conditions.
  • Leur coût global pour l'Etat : 2.3 milliards d'euros.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus