[Vidéo] Abdelghani Merah veut “faire éclater la vérité pour les familles des victimes”

Dans un livre-témoignage, le frère aîné de Mohamed Merah donne ses sentiments sur sa famille qu'il qualifie de "violente" / © France 3 Midi-Pyrénées
Dans un livre-témoignage, le frère aîné de Mohamed Merah donne ses sentiments sur sa famille qu'il qualifie de "violente" / © France 3 Midi-Pyrénées

Sous tous les projecteurs médiatiques, Abdelghani Merah, à la veille de la sortie de son ouvrage "Mon frère, ce terroriste", livre ses réactions à France 3 Midi-Pyrénées.

Par Pascale Conte

Le documentaire diffusé dimanche soir sur M6 dans lequel, notamment une des soeurs de Mohamed Merah affirme être "fière de son frère", ne cesse de faire des vagues. Les déclarations de Souad Merah ont été faites face à l'aîné de la fratrie, Abdelghani Merah qui a voulu la "piéger". Ce dernier a choisi de se démarquer de sa famille qu'il qualifie de "violente" et le revendique.

Les réactions se multiplient de toute part. Familles de victimes, représentant de la communauté musulmane et politiques condamnent unanimement les propos de Souad Merah. Une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme" a été ouverte lundi par le parquet de Paris à son encontre. 

Un de nos présentateurs, Pierjean Frison, a recueilli les sentiments d'Abelghani Merah, deux jours après la diffusion de ce document et à la veille de la sortie de son livre co-écrit avec le journaliste Mohamed Sifaoui, qui a également signé l'enquête télévisée dimanche.

DMCloud:12636
L'interview intégrale d'Abdelghani Merah


Quelques extraits de cet entretien :


Pierjean Frison : "Est-ce qu'il y a une déclaration tonitruante dans votre livre qui sort demain... ?"
Abdelghani Merah :  "Oui. Il y a une grande déclaration. Je ne suis pas vraiment l'aîné. J'avais une soeur qui est née avant moi et qui a été tuée par ma grand-mère paternelle. J'avais une quarantaine de jours... Elle a été empoisonnée plus précisément". 
Pierjean Frison : "Et ça a un rapport direct avec les actes de Mohamed Merah ?"
Abdelghani Merah :  "Non, pas vraiment. Mais c'était surtout pour dévoiler la nature de la famille Merah".
Pierjean Frison : "Alors vous disiez justement que toute votre famille était tentée par les thèses terroristes, comment avez-vous fait pour échapper à cette vision du monde ?
Abdelghani Merah : "J'étais curieux... Je me suis aperçu que tout ce que disait ma famille était faux."

Pierjean Frison : "Quel but poursuivez-vous dans cette campagne de communication autour de votre famille ?"
Abdelghani Merah :  "Je veux faire éclater la vérité. Je veux que les familles des victimes voient toutes les personnes qui, de près ou de loin, sont liées à ces meurtres barbares. J'aimerai bien que toutes ces personnes soient mises devant la barre."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus