Artisans et commerçants en guerre contre une nouvelle taxe

A Albi, comme dans toute la France ce mardi, des commerçants et artisans ont manifesté contre la nouvelle taxe appelée à remplacer la taxe professionnelle.

Après le mouvement des créateurs d'entreprises, ce sont les artisans, les commerçants et les professions libérales qui se mobilisent pour faire pression sur le gouvernement et les collectivités afin qu'elles reviennent sur une hausse "alarmante" de la cotisation foncière (CFE).

"Mort du commerce annoncée", "coup de grâce pour ceux qui peinaient déjà à faire face à une crise économique sans précédent" ou encore "une insulte et une provocation" : les artisans et les commerçants ont crié au scandale pour dénoncer la flambée de la CFE, qui pourrait atteindre 800%, selon les sources.

Les artisans et les commerçants espèrent que les autorités reviennent sur cette hausse en se mobilisant massivement. La cotisation foncière des entreprises (CFE), assise sur la valeur de l'immobilier (valeur locative des biens passibles d'une taxe foncière), est issue de l'ex-taxe professionnelle qui a été remplacée en 2010 par le gouvernement précédant par la Contribution économique territoriale (CET).

De nombreuses manifestations avec rideaux baissés ont eu lieu partout en France ce mardi, notamment à Albi dans le Tarn

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité