• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Agression d'un octogénaire dans les Hautes-Pyrénées : un homme interpellé à La Réunion

© google maps
© google maps

Le retraité de 84 ans avait reçu plusieurs coups de couteau en août dernier alors qu'il promenait son chien à Barèges. Un jeune homme de 22 ans est en garde à vue à La Réunion. 

Par FV avec AFP

Les gendarmes ont interpellé mercredi à La Réunion un jeune homme soupçonné d'avoir grièvement blessé de plusieurs coups de couteau un vacancier de plus de 80 ans dans les Hautes-Pyrénées, une agression apparemment gratuite qui avait semé une vive émotion dans ces montagnes peu habituées à ces violences, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

La victime, un retraité de 84 ans originaire de la région parisienne et propriétaire avec son épouse d'une maison à la sortie du village de Barèges, avait reçu sept coups de couteau le 13 août 2012 en fin d'après-midi alors que, comme à son habitude, il promenait son chien sur un petit chemin le long d'un ruisseau.
C'est une passante qui l'avait retrouvé couvert de sang sur la route vers laquelle il avait réussi à se hisser. Il avait été hospitalisé dans un état très grave, mais il s'en est sorti.
Son agresseur présumé, un jeune homme de 22 ans de Saint-Paul, au sud-ouest de Saint-Denis, est depuis mercredi matin en garde à vue à La Réunion. Il est décrit comme souffrant de troubles psychiatriques graves.

L'agression avait soulevé un réel émoi dans la localité de seulement 200 habitants, fréquentée pour ses pistes de ski et pour ses thermes, réputés les plus élevés des Pyrénées au pied du col du Tourmalet et du Pic du Midi de Bigorre. La population se demandait si elle hébergeait un criminel ou si elle était rattrapée par des violences mieux connues ailleurs.
Les gendarmes sont confiants d'avoir identifié l'auteur cinq mois après à des milliers de kilomètres de là.
L'enquête dans le voisinage et dans l'environnement ont permis aux gendarmes de découvrir qu'un jeune homme, ayant des antécédents de violence avec arme, se trouvait dans le secteur de Barèges au moment des faits. Ses parents, une famille aisée, y possèdent un appartement où ils viennent en vacances. La suite des investigations menées par la section de recherches de Midi-Pyrénées et les unités locales a conforté les soupçons.
Le suspect a passé plus d'un mois en hôpital psychiatrique juste après le retour de la famille à La Réunion.

Le reportage de France 3 Midi-Pyrénées réalisé en août dernier au moment des faits
DMCloud:31749
Agression Barèges

 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus