A300 ZERO-G : le 1er vol commercial européen "en apesanteur" a décollé de Bordeaux

Si un voyage de découverte de l'apesanteur vous fait rêver, c'est désormais possible ! L'Airbus A300 Zéro-G de Novespace, a décollé vendredi à 13h de Bordeaux-Mérignac, avec à son bord les premiers passagers payants en Europe.

© Thomas Pesquet
Après un petit briefing matinal, 40 passagers très enthousiastes, en combinaison de vol grise ont embarqué depuis la base de Novespace de Bordeaux-Mérignac, cet après-midi dans l'Airbus A300 Zéro-G, cet avion spécialement aménagé pour voler en apesanteur. Sur leur carte d'embarquement, on pouvait lire "de Bordeaux à Bordeaux".

"Exceptionnel", "incroyable", "génial", "hallucinant", "fantastique" ont été les premiers mots des passagers qui ont volé "léger". Ils ont atterris avec le sourire mais certains avaient un petit teint pâle. Répartis en 4 groupes aux noms évocateurs d'espace - Jupiter, Lune, Mars, Saturne - ils ont pu totaliser 5 minutes d'apesanteur.

G comme gravité


Il s'agit du premier vol payant en Europe pour des civils désireux de voler en apesanteur. Se prendre quelques minutes pour un astronaute ou un cosmonaute est désormais possible !

Les 40 premiers clients, encadrés par l'astronaute et président de Novaspace Jean-François Clervoy, se sont vus proposer aujourd'hui 15 paraboles
de 22 secondes, espacées de 2 minutes. Jusque-là, Novespace menait des vols paraboliques uniquement pour le compte de programmes de recherche scientifique et technologique.

Pour cette première commerciale européenne, le commandant de bord est Eric Delesalle, directeur des Essais en Vol du constructeur ATR, qui a une parfaite maîtrise du vol parabolique. Pour se soustraire à la gravité terrestre, la tactique consiste à effectuer des manoeuvres très particulières de montée et de descente.

6000 euros le vol


Sur les 40 passagers, 28 ont payé leur billet 6 000 euros, les autres, dont 5 étudiants, ayant gagné un concours du CNES. La doyenne est âgée de 67 ans. Ils viennent d'horizons très différents. La majorité sont Français, dont un financier venu tout spécialement du Japon. Mais il y a aussi des Suisses, des Belges, un Cubain résidant en Angola - à qui sa femme a fait un cadeau surprise -, une Turque, riche propriétaire d'une chaîne d'hôtels.

La campagne 2013/2014 sera composée de 6 vols, soit 240 places. En dépit d'un tarif conséquent, 5 980 euros par personne, les deux premières missions ont fait le plein en quelques jours. Les places du troisième vol prévu en octobre depuis Bordeaux-Mérignac seront mises en vente le 28 mars.

Petites recommandations avant de décoller


Avant ce vol un peu spécial, il est préconisé de manger léger. Un menu d'aujourd'hui : sandwichs et fruits. 
Le vol dure deux heures en moyenne et un petit tour aux toilettes préalable est fortement recommandé !

durée de la vidéo: 01 min 27
1er vol commercial en apesanteur français



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter